Produits  ›  
Vins  ›  
Vin de Jurançon

Voir les autres produits Vin de Jurançon

VIN DE JURANCON - HISTOIRE

Les vins de Jurançon.

12 DECEMBRE 1553
Henri II frotte d'une gousse d'ail les lèvres d'un nouveau né, le futur Henri IV et les humecte d'un JURANÇON désormais voué à la célébrité.
1650 - 1653 - 1704

Années de classement des crus de Jurançon par le Parlement de Navarre : il s'agit de la première tentative Européenne de classement des crus.
08 DECEMBRE 1936

Jurançon est classé Appellation d'Origine Contrôlée en même temps que les plus Grands Vignobles Français.
07 AVRIL 1949

Jurançon crée la Cave des Producteurs de Jurançon autour de Frédéric MIRAMON.
17 OCTOBRE 1975

Rectification du Décret de 1936 pour l'étendre au Jurançon Sec.
10 MAI 1996

Le Comité National de l'INAO a décidé la mise en place d'une mention " Vendanges Tardives " pour l'appellation Jurançon.

Des moyens modernes et respectueux de la tradition sont mis au service de la qualité des vins dans tous les domaines :

VINIFICATION :
Egrappage, Egouttage (8 égouttoirs), Pressurage (3 pressoirs pneumatiques), maîtrise des températures, dans des locaux entièrement carrelés.

CUVES DE STOCKAGES :
250 cuves de 20 à 1 000 Hl permettent le stockage de 65 000 Hl de différentes qualités et millésimes (20 000 Hl dans des cuves ciment revêtu et 45 000 Hl dans des cuves inox).

MISE EN BOUTEILLES :
Stérile, ultra moderne.

CHAI DE STOCKAGE :
600 000 bouteilles.

CHAI DE VIEILLISSEMENT :
cuves, barriques neuves, bouteilles semi-enterré à température et hygrométrie contrôlées.
LE JURANCON

600 Ha de vignes réparties sur 25 communes entre le Gave de Pau et d'Oloron.

Les parcelles sont disposées à flancs de coteaux exposées Sud, Sud Est. Elles sont abritées du vent, plantées dans le sens de la pente ou en terrasses, marche d'escalier lorsque la pente est trop importante.

Les plantations regroupent 2800 à 3000 pieds par Ha 2,80 / 1,20, celles-ci favorisent la qualité :
- du raisin
- du travail dans les vignes
- La vigne est taillée à guyot double, elle est conduite en hautain et son feuillage peut atteindre 2 m 30 de haut.

LE BEARN
10 communes représentent la zone d'appellation Béarn, elle regroupe 150 Ha de vignes.

On rencontre deux types de vignobles :

- Vignoble de plaine qui s'étale sur l'ancien lit du gave de Pau sur lequel on trouve des sols caillouteux et filtrants.

- Vignoble de coteau à faible pente qui permet :

- d'abriter la vigne contre le vent
- d'offrir de bonnes expositions sud, sud-est
- de se protéger contre les gelées (gain d'altitude)
- La vigne est plantée uniquement dans le sens de la pente il n'y a pas de terrasse.

La vigne est taillée à guyot simple comme on fait pour le Tannat, et à guyot double comme le Cabernet Franc ou le Cabernet Sauvignon. Elle est conduite en hautain.

VIN DE JURANCON - VERTUS

La cave de Jurançon:

Le relief de l'Appellation est découpé et accidenté.
L'essentiel de la zone est formé de Poudingue du Jurançon à galets calcaires ces terrains tertiaires sont recouverts de :
- complexes argilo-sableux de l'âge quaternaire ancien,
revêtement argilo-gréseux à l'âge pliocène.
- Le vignoble est composé de petites parcelles blotties dans des combes ensoleillées qui s'étagent dans un cadre verdoyant parmi les nombreux palmiers et bananiers, des terrasses du château de Pau à la grandiose chaîne des Pyrénées.

Pour exploiter les meilleurs terroirs souvent très pentus, il peut être planté en terrasses qui prennent quelquefois la forme d'un amphithéâtre.

Le sol silico-argileux est riche en galets roulés portés par les torrents et glaciers pyrénéens.

Le vignoble est divisé par une ligne est-ouest :

Au sud le sous-sol provient de sédimentations marines déposées avant et pendant la formation des Pyrénées.

Au nord des sols terriens : Poudingues de Jurançon, galets calcaires à graviers silicieux, mis en place pendant la formation des Pyrénées.

Les cépages du Jurançon:

Le Gros Manseng et le Petit Manseng composent 99 % de l'encépagement de l'aire du Jurançon.

Les autres cépages sont le Petit Courbu, le Gros Courbu, le Courbu, le Lauzet et le Camaralet.

Le Cabernet Franc, le Cabernet Sauvignon et le Tannat sont les trois cépages de l'appellation Béarn Rouge et Rosé.

Le Gros et le Petit Manseng sont des cépages spécifiques et locaux, bien adaptés aux conditions du climat ; ceps très hauts pour éviter les gelées du printemps et grains très résistants.

Le Gros Manseng constitue le cépage de base des Jurançon Secs et Jurançon moelleux jeunes.

Le Petit Manseng, cépage à petites baies et peau épaisse, très apte au passerillage, produit les grands moelleux de garde.

Les vendanges se déroulent de la fin septembre à la mi décembre.
Elles se pratiquent manuellement par tries successives.

La 1ère trie correspond à la récolte du Jurançon Sec (les baies sont à maturité aromatique)

LE PASSERILLAGE :
les baies de raisins se sont concentrées par évaporation

la 2ème et la 3ème trie correspondent à la récolte du Jurançon doux la saison avance, les raisins mûrissent au contact du vent du sud Foehn, de l'ensoleillement, et du contraste entre les températures fraîches de la nuit et les températures élevées de la journée

Mention datant du 10 Mai 1996.

Elles débutent cinq semaines après le ban des vendanges Jurançon doux, généralement vers le 10 novembre et se terminent à la mi-décembre.

Le viticulteur a été obligé de trier 2 ou 3 fois sa vendange afin d'obtenir un rendement de 12 Hl par Ha, il reste entre 8 et 10 grappes par pieds.

Les raisins Petit et Gros Manseng doivent présenter une richesse minimale de 272 g par litre équivalent à 16° d'Alcool.

CONSERVATION

Le millésime 2003 restera dans les mémoires comme l'année de la chaleur et de la sécheresse.

Sans eau, écrasées par le soleil, les vignes stressées fin août ont vu arriver la pluie début septembre et ont donné le meilleur d'elles mêmes pour nourrir leur raisins: le résultat est étonnant.

À DÉGUSTER ENTRE 12° - 14° selon le vieillissement.

C'est un apéritif de Grande Classe, il accompagnera merveilleusement le saumon fumé,

VINIFICATION
Le millésime 2003 restera dans les mémoires comme l'année de la chaleur et de la sécheresse.Sans eau, écrasées par le soleil, les vignes stressées fin août ont vu arriver la pluie début septembre et ont donné le meilleur d'elles mêmes pour nourrir leur raisins:le résultat est étonnant.

DÉGUSTATION
ROBE : Jaune clair aux reflets dorés.
NEZ :D'une grande finesse où se mêlent les fruits exotiques et les agrumes.
BOUCHE : Attaque ronde et explosive, vous aurez l'impression de déguster une salade de fruits.Finale très longue et fraîche avec un bon retour.

CONSERVATION
Vin à boire jeune dans les 2 années qui suivent la récolte) pour profiter de son fruité frais et croquant.

À DÉGUSTER ENTRE 8° - 10°, selon son vieillissement.
à l'apéritif où il accommode tous les toasts.


Recettes avec VIN DE JURANCON


Aucune recettes



Découvrez la recette de la fondue bourguignonne