Produits  ›  
Vins  ›  
Vin des Côteaux du Layon

Voir les autres produits Vin des Côteaux du Layon

VIN DES COTEAUX DU LAYON - HISTOIRE

Côteaux du layon

Le Layon est un petit affluent de la Loire, dont la rive droite forme un coteau escarpé, onde de choc résultant de l'émergence du massif alpin au secondaire.

C'est l'une des très rares régions au monde où se développe naturellement le botrytis, la pourriture noble: le Layon donne les brumes matinales et l'orientation sud-ouest du coteau procure un bon ensoleillement.

Les années où le botrytis se fait rare, les raisins sont passerillés.

C'est une concentration des grains par dessèchement.

Les coteaux du layon bon marché, souvent assez fortement chaptalisés, ajout de sucre, n'ont rien de comparable avec les meilleurs liquoreux de l'appellation qui sont des vins exceptionnels.

Note : Six communes peuvent ajouter leur nom à l'AOC : Beaulieu, Chaume, Faye d'Anjou, Rablay, Rochefort-sur-Loire, Saint-Aubin, Saint-Lambert.

Les Coteaux du Layon sont le terroir le plus étendu de la région Anjou.

Le long de la rivière Layon, les vignes sont protégées tout autour par des collines.

Bien qu'on produit un bon vin blanc demi-sec, les Coteaux du Layon sont mieux connus pour le vin blanc doux, et ce depuis au moins 15 siècles !

Le plus réputé de tous est celui produit sur le terroir de Chaume.

Les vignerons laissent les raisins sur la vigne en attendant qu'ils terminent de mûrir.

Ils sont alors prêts à être vendangés.

Cela signifie que les vendanges commencent plus tard en Coteaux du Layon que partout ailleurs dans la Vallée de la Loire.

Appellation:

- Appellation Coteaux du Layon Controlée
- Appellation Coteaux du Layon Villages Controlée
- Appellation Chaume Premier Cru Controlée

Situation: Sud d'Angers et Ouest de Saumur, le long de la rivière Layon.

Lieu: Rochefort sur Loire, Saint Lambert du Lattay, Beaulieu sur Layon, Saint Aubin de Luigné, Faye d'Anjou Concourson sur Layon, etc...

Sol: Schiste.

Superficie: 1800 ha.

Production: 7 million de bouteilles.

Cépages: Chenin blanc.

Type de vin: Vin blanc doux.

Vin blanc demi-sec.

Age: 10 à 20 ans.

Millésimes recommandés: 2003, 1997, 1995, 1990, 1989.

Arômes: Miel, Figue, Acacia.

Déguster avec: Vin de dessert.

Fromage: Livarot, Maroilles, Pont l'Eveque.

VIN DES COTEAUX DU LAYON - SAVOIR ACHETER

Coteaux du Layon (AOC depuis 1950) :

l'aire d'appellation de ce vin blanc moelleux, au nez intense et complexe de miel d'acacia associé aux arômes floraux de la citronnelle et des fruits confits (ananas, abricot, coing) s'étend sur 27 communes bordant le Layon.
Bonnezeaux (AOC depuis 1951) :

l'aire d'appellation de ce vin blanc moelleux est situé sur une petite partie d'une seule commune de la rive droite du Layon : Thouarcé. Après 5 à 10ans de garde, ce vin évolue vers des notes de bois précieux, de fruits secs ou confits, de miel, d'amandes grillées, et sont généralement marqués d'une forte minéralité.
Chaume 1er cru des Coteaux du Layon
(AOC depuis 2003) :

l'aire d'appellation de ce vin blanc moelleux est situé sur une petite partie d'une seule commune de la rive droite du Layon : Thouarcé. Après 5 à 10ans de garde, ce vin évolue vers des notes de bois précieux, de fruits secs ou confits, de miel, d'amandes grillées, et sont généralement marqués d'une forte minéralité.
Quarts de Chaume (AOC depuis 1954) :

Vin blanc moelleux dont les aires d'appellation sont situées sur une petite partie d'une seule commune de la rive droite du Layon : Rochefort/Loire. Ce vin au nez intense et complexe, aux arômes de fleurs, de fruits blancs, d'agrumes confits et de fruits exotiques accompagne desserts et poissons en sauce.
Coteaux de l'Aubance (AOC depuis 1950) :

Ce vin blanc tendre à moelleux est plus souple, plus aérien que les Coteaux du Layon. l'équilibre est rond en attaque et assez vif en finale. Idéal pour les apéritifs, en accompagnement de charcuteries ou desserts comme les tartes sucrées.
Savennières (AOC depuis 1952) :

Vin blanc sec ou moelleux produit sur uniquement trois communes situées sur la rive droite de la Loire, au Sud d'Angers (Savennières, Bouchemaine, La Possonnière). Ce vin marqué d'une forte minéralité évolue sur la noisette, les épices douces et sur des notes confites (pamplemousse, citron).
Cabernet d'Anjou (AOC depuis 1936) :

Ce rosé aux notes de petits fruits rouges (fraise, groseille), de rose, de bonbon anglais accompagne idéalement les grillades estivales.
Rosé de Loire (AOC depuis 1974) :

Ce rosé à la robe cristalline et aux notes de petits fruits rouges accompagne desserts et volailles grillées.
Rosé d'Anjou (AOC depuis 1936) :

Vin gourmand par excellence, ce rosé tendre et rond et suave, avec une vivacité qui lui confère une sensation moelleuse et rafraîchit la fin de bouche.
Crémant de Loire (AOC depuis 1975) :

Elaboré essentiellement dans le Saumurois, c'est un vin aux bulles fines qui peut être blanc ou rosé (10% de la production).
Anjou Fines Bulles (AOC depuis 1957) :

Ce vin pétillant, à la robe cristalline et claire, jaune paille ou aux nuances dorées doit être servi à 6°C, dans des flûtes, au moment de l'apéritif ou du dessert.
Anjou Villages (AOC depuis 1987) :

Vin rouge à la robe profonde de couleur rubis. Notes de fruits rouges et de fleurs (violettes) évoluant vers des arômes complexes (fruits noirs, sous-bois'). Bouche parfois fraîche aux tannins fins, mais plutôt ample et charnue.
Anjou Rouge (AOC depuis 1950) :

Vin rouge frais et très aromatique aux notes de bonbons anglais lorsqu'il est vinifié en primeur, il accompagne les viandes rouges et volailles grillées.

VIN DES COTEAUX DU LAYON - VERTUS

Chaume
complété par la mention Premier cru des Coteaux du Layon
suivi ou pas par les mots VAL de LOIRE

- Région : Anjou.

- Zone de production : située à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest d'Angers, côté rive gauche de la Loire, plus précisément à l'intérieur de parcelles de 20 communes du département du Maine et Loire pour plus de précisions, cliquez ici !

- Classé en : A.O.C. Premier cru Décret du 19.09.2003.

Les dispositions du décret du 18.02.1950 concernant l'appellation Coteaux du Layon-Chaume sont abrogées.

- Superficie en production : un peu plus de 130 hectares

- Cépage blanc : chenin récolté manuellement, à surmaturité, par tries successives.

- Vinifié en : blanc moelleux.

- Il peut se garder :
un minimum de 4 à 5 ans, beaucoup plus selon le millésime.
- Température idéale pour l'apprécier :
entre 7 et 8°.

A déguster avec :
un vin jeune, un poisson, ou une viande blanche en sauce, ou un dessert aux fruits blancs, un sorbet aux poires par exemple, un vin un peu plus âgé, un foie gras ou pour accompagner un dessert

VIN DES COTEAUX DU LAYON - IDEES ACCOMPAGNEMENTS

Avec l'aimable autorisation de la revue In Vino Veritas

A Thouarcé, la commune aux cinq ponts et la patrie de l'appellation Bonnezeaux, les eaux sont ferrugineuses, il rencontre un nouvel obstacle qui le remet dans le droit chemin du nord-ouest, jusqu'à la Loire.

Sur la rive droite, la pente est en général accentuée avec des dénivellations qui varient de 65 à 75 m.

Le chenin va se complaire sur des terrains carbonifères et schisteux.

Sur la rive gauche, la dénivellation ne sera jamais importante (max. 20 m).

La vigne moins présente que sur le versant opposé, se contentera de croupes graveleuses moins propices aux grands Layons.

A Rochefort-sur-Loire, les poudingues du carbonifère et quelques formations schisteuses donneront des vins gras et riches en glycérol mais non dépourvus de finesse.

Ce sont les vins les plus prestigieux de la région avec les A.O.C. Coteaux du Layon-Chaume et Quarts de Chaume.

La situation géographique privilégiée de l'endroit est propice au développement quasi régulier de la pourriture noble.

Quarts de Chaume tire son nom d'une coutume ancienne.

Les Seigneurs de la Guerche, propiétaires d'une terre à l'origine en friche "chaume" louaient celle-ci aux moines de l'Abbaye de Ronceray qui y cultivaient la vigne et payaient pour loyer le meilleur quart de la récolte pendante sur le revers du côté exposé au midi.

Un climat méridional.
Le climat particulier de la région, favorable à la production de vins issus de vendanges surmûries, botrytisées ou non, se résume en quelques données: température moyenne annuelle 12 °, pluviométrie 460mm, la moyenne sur 25 ans, flore plus méridionale que celle de la nature angevine environnante.

Réserve florale de Pont-Barré à Beaulieu-sur-Layon.

Le pays du Layon est une exception climatique.

Petite histoire d'un grand vin.
C'est seulement à partir du XVème siècle que la vallée du Layon contribue au commerce d'exportation de l'Anjou.

Les vins du Layon sont réputés de qualité puisque Vins pour la mer, capables de supporter toutes les taxes 21 livres par pipe et autres surcoûts de la douane d'Ingrandes. C'était la frontière de la Bretagne, terre étrangère à l'époque et qui continuera à être considérée comme telle jusqu'en 1789 malgré son rattachement à la France.

Aux XVII et XVIIIèmes siècles, les Hollandais vont faire exploser le vignoble, en volume mais pas en qualité, avec leurs demandes de vins destinés à être brûlés, brandwein, eau-de-vie ou coupés avec du pedro ximénes.

Le canal de Monsieur sera plus utile aux vins qu'au charbon et augmentera leur renommée en Hollande et en Belgique.
Et le phylloxera vint...

Les Appellations.
Coteaux du Layon est l'AOC générique, cépage unique: le chenin, rendement de base 30h/h, degré requis: 11,5°. 1250 hectares en production.

Coteaux du Layon + le nom de la commune.

Six villages ont le droit d'ajouter leur nom : Beaulieu-sur-Layon, Faye-d'Anjou, Rablay-sur-Layon, Rochefort-sur-Loire, Saint-Lambert-du-Lattay et Saint-Aubin-de-Luigné.

Rendement 30h/h, degré requis 12°. 265 hectares en production.

Coteau du Layon-Chaume est une appellation à part entière incluse dans la commune de Rochefort.

Rendement 25h/ha, degré requis 12°. 80 hectares en production.

Bonnezeaux 75ha et Quarts de Chaume 30ha sont des appellations particulières, des crus en quelque sorte qui méritent à eux seuls d'être traités en dehors des Coteaux du Layon.

Le Layon dans le verre et sur votre table.
Idéalement, les Coteaux du Layon sont des vins provenant de raisins de chenin atteints de pourriture noble.

A la complexité aromatique et à la concentration dues au divin champignon, s'ajoute la fraîcheur et la finesse des vins septentrionaux.

Le Layon se boit facilement, il n'empâte pas la bouche et n'alourdit pas l'estomac.

Les Coteaux du Layon sont aussi des vins issus de raisins uniquement surmûris (ex. le millésime 85).

Dans ce cas, la complexité est moindre et la richesse en sucre n'empêche pas la fraîcheur.

Mais les Layon sont parfois malheureusement des vins sucrés artificiellement, chaptalisés.

Dame, tous les millésimes ne permettent pas d'atteindre des degrés confortables.

Il faut donc aider la nature. Ces vins sucrés ne méritent pas que l'on s'y attarde.

Mais ils existent..malheureusement comme dans toutes régions.

Les viticulteurs producteurs de liquoreux en Anjou veulent mettre en place un système analogue et même plus sévère à celui de l'Alsace: déclaration de récolte de sélections de grains nobles 15 jours avant la récolte et contrôle par l'INAO de la richesse naturelle des vendanges d'au moins 16° et enfin dégustation d'agrément.

Chapeau Messieurs!

VIN DES COTEAUX DU LAYON - ASTUCES ET RESTES

Coteaux de l'Aubance

Région : Anjou.

- Zone de production : située à l'intérieur à une vingtaine de kilomètres au sud d'Angers, côté rive gauche de la Loire, plus précisément à l'intérieur des communes de Brissac-Quincé, Denée, Juigné sur Loire, Mozé sur Louet, Murs-Erigné, Saint Jean des Mauvrets, Saint Melaine sur Aubance, Saint Saturnin sur Loire, Soulaines sur Aubance et Vauchrétien dans le département du Maine et Loire. Cette délimitation correspond à celle de ANJOU-VILLAGES-BRISSAC, appellation rouge uniquement.


- Classé en : A.O.C.
Décret du 18.02.1950 modifié
par ceux des 12.02.2003 et 07.10.2003

- Superficie en production :
un peu plus de 200 hectares.

- Cépage blanc : chenin


vignes en Maine et Loire
récolté manuellement à surmaturité par tries successives.

- Vinifié en : blanc moelleux.
La mention particulière "sélection de grains nobles" peut être ajoutée sous certaines conditions (pour en savoir plus, cliquez ici !)
pour agrandir cette carte, cliquez dessus !
- Il peut se garder :
vieillit très bien en bouteilles, jusqu'à 10 ans voire plus selon le millésime.
- Température idéale pour l'apprécier :
entre 8 et 10°.

A déguster avec : un brochet, un saumon, ou une anguille.



Recettes avec VIN DES COTEAUX DU LAYON


Aucune recettes



Découvrez la recette de la fondue bourguignonne