Bourrache

La Bourrache: Propriétés médicinales d’hier et d’aujourd’hui

La bourrache est surtout utilisée nature ou en tisane pour ses hautes propriétés. C’est la plante potagère que l’histoire a associé au courage, celle qui adoucit le caractère, diminue le stress de l’étudiant, disait Parkinson. Elle fut introduite en Europe par les Romains et on retrouve les premiers écrits sur cette plante en Angleterre au XIIIe siècle.

Cueillir de jeunes feuilles sinon faire macérer les feuilles 30 minutes dans un liquide pour assouplir les poils hérissés,
ajouter crues dans les salades
hacher les feuilles pour parfumer des yogourts, fromages en crème, les hachis, faire macérer dans le vinaigre pour créer un vinaigre parfumé avec un arrière goût de concombre.

Fleurs
confites dans le sucre pour décorer la pâtisserie
leur goût rafraîchissant permet de les utiliser dans les breuvages froids pour remplacer la tige de menthe.

A conserver au frais dans un sac de plastique au réfrigérateur, la bourrache se laisse infuser dans la crème pour accompagner le soufflé au Beaufort.

BOURRACHE – HISTOIRE

Origine: Syrie :
Nom anglais: Borage, Bee Bread.
C’est la plante potagère que l’histoire a associé au courage, celle qui adoucit le caractère, diminue le stress de l’étudiant, disait Parkinson. Elle fut introduite en Europe par les Romains et on retrouve les premiers écrits sur cette plante en Angleterre au XIIIe siècle.

En 1631, la bourrache est listée dans les herbes à emporter par les colons qui allaient s’établir en Nouvelle-Angleterre.
Famille des Borraginacées
Culture annuelle
Hauteur des tiges 30 à 45 cm
Feuilles larges et longues, rudées, rugueuses, hérissées de longs poils blancs assez drus qui peuvent irriter la peau; elles sentent un peu le concombre En été les fleurs s’épanouissent en forme d’étoiles, elles sont tout d’abord roses et changent en bleu vif au plus fort de la floraison. Ses “antennes” noires contiennent beaucoup de pollen et attirent les abeilles, d’où son surnom anglais,
on retrouve la bourrache partout, aussi bien en Europe qu’en Amérique, sur le bord des routes. Cultivée dans un sol riche, cette plante peut atteindre facilement 1 m.
Accepte tous les sols mais préfèrent un sol riche et aéré .Ensemencé au printemps les plantes vont germer rapidement en présentant 2 larges feuilles. Planter alors chaque plant bien exposé au soleil à 50 cm d’intervalle. Elle se récolte à la mi-été alors que les feuilles sont encore jeunes et les fleurs en pleine floraison ayant passées du rose au bleu vif.

BOURRACHE – VERTUS

Adoucissante pour la gorge lors de fortes toux par infusion des feuilles 1 tasse, 4 fois par jour pour adoucir l’inflammation de la gorge

Adoucissante des voies respiratoires, vapeur grosses poignées de feuilles jetées dans l’eau bouillante
Dépurative,nettoie le sang de ses impuretés,diurétique,pour diminuer les ecchymoses, feuilles réduites en pâte et déposée pour faire un cataplasme.
Purificatrice,réfrigérante
Mâcher une feuille fait baisser la fièvre ou donne au corps une sensation de fraîcheur par temps chaud,
Regénératrice, sudorifique, tonique
Infusion:laisser infuser 1 petite poignée de feuilles fraîches dans une tasse d’eau bouillante pendant 10 minutes; filtrer et boire chaud
Propriétés cosmétiques: Nettoyante et Émolliente,feuilles réduites en pâte et utilisées pour frotter le visage
Elle est en principe connu de tous.
La Bourrache est couverte de poils raides, elle a de très jolies fleurs bleues comme le ciel, étoilées, à coeur d’étamines noires en cônes saillants. Les feuilles sont épaisses, ondulées elliptiques ou ovales, grandes et pétiolées dans le bas, petites et sessiles au sommet.
La bourrache est annuelle et fleurit d’avril en septembre dans les jardins et autour des lieux habités. La plante est récoltée en début de floraison pour être séchée dans un lieu sec et aéré car sa richesse en sucs l’expose au noircissement et à la moisissure. Les fleurs seront cueillies dès l’épanouissement, le matin, pour être séchées aussitôt comme celles du bouillon – blanc. Il est préférable de supprimer le calice.

Propriétés Médicinales.
Cette belle plante est adoucissante, diurétique, sudorifique, et dépurative. Il faut étudier séparément les feuilles des fleurs et de toutes les parties vertes car leurs propriétés sont différentes.

Les fleurs sont légèrement émollientes et peuvent être associées à toutes les fleurs aux propriétés pectorales. Infusées seules elles donneront une tisane couleur bleue du meilleur effet, l’infusion sera brève pour que la couleur se conserve plus longtemps.

Les tiges et les feuilles sont d’abord diurétiques car riches en nitrates, mais elles atténuent les néphrites aiguës avec oedème grâce à la qualité de ses sucs qui doivent être utilisés rapidement car ils se détériorent très vite. En décoction il participera à côté de médicament aux soulagements de maux tel que toutes les affections respiratoires de la Bronchite à la pleurésie, et toutes les fièvres dites grippales ou éruptives. Les feuilles bouillies peuvent être utilisées en externe, pour des cataplasmes pour soulager de la goutte, et sur tous les abcès et les inflammations cutanées.

La Bourrache fut longtemps cultivée comme une plante alimentaire. On en parfumait les salades, on décorait les plats avec les fleurs, avec un surprenant effet, on la mélangeait avec les fleurs de capucines, la laitue et on assaisonnait -le tout avec une vinaigrette aromatisée aux jeunes feuilles ciselées. Grâce à cette infusion à la vinaigrette le plat contre toute attente prenait le goût de concombre. Pour être plus moderne la plante donne d’excellents potages, et les feuilles cuisinées comme les épinards en surprendront plus d’un.

BOURRACHE – Bourroche, Langue de boeuf, Herbe à concombre.

A la cuisson elle perd son goût. Crue elle donne un goût de concombre.

La Bourrache est une plante annuelle à racine fusiforme, noirâtre, épaisse, tendre et charnue. La tige, qui peut atteindre 50 centimètres, est cylindrique, dressée, charnue, un peu ailée, rameuse au sommet, couverte de poils rudes. Les feuilles, alternes, sont très grandes, ovales, sinueuses sur les bords, plus ou moins ridées comme la tige, elles sont couvertes de poils. Les fleurs, bleues, quelquefois blanches ou rosées, s’épanouissent de mai à septembre. Un peu penchées, elles sont formées de cinq pétales soudés autour d’étamines formant un cône au centre. Le fruit est composé de quatre akènes brun noirâtre.
Il est très facile de cultiver la bourrache au jardin. Il lui faut une terre épaisse, bien fumée et bien exposée au soleil. Mettez les graines en terre en les semant à la volée, en automne ou en avril; éclaircissez quinze jours plus tard : vous aurez rapidement les plus beaux plants du monde (les besogneuses fourmis, les années suivantes, se chargeront de propager l’espèce alentour).
Cueillez, juste avant l’épanouissement, soit la plante entière, soit les sommités fleuries, soit les seules fleurs. Dans les deux premiers cas, faites sécher en petits bouquets suspendus à un fil. Pour les fleurs seules, Si vous voulez en conserver l’admirable teinte azurée, je vous conseille de les faire sécher rapidement dans un endroit sec et aéré.

Usages: La Bourrache est diurétique, sudorifique, dépurative. Ces trois principes la font recommander comme dépuratif de printemps contre les dermatoses, l’eczéma, l’herpès et les autres maladies de peau.
Ses propriétés sudorifiques sont les bienvenues chaque fois qu’il est nécessaire de transpirer, en cas de grippe, de rhume, de bronchite, de rougeole, de fièvre de plus, elle calme très bien la toux.

Un mot sur l’auteur :

Pierre Marchesseau

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez notre politique de confidentialité des données personnelles, à lire ici .

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.