Tête de violon

TETE DE VIOLON – VERTUS

Tête de violon, ce que nous en savons

Comme tous les légumes verts et sauvages, les têtes de violon sont des légumes d’une grande saveur proche de celles de l’artichaut. Ce légume est plein de chlorophylle, on retrouvera donc toutes les vertus qui sont dans la chlorophylle. De la fraîcheur, de la force, du goût, du sucre, mais surtout une faible production énergétique qui en fait un légume qui peut être utilisé dans tous les régimes alimentaires. La tête de violon, est donc un légume qui aura certainement un très grand succès sur les tables des gastronomes, il va agrémenter les salades, il sera un accompagnement de choix pour les les viandes et les poissons. Il fera en outre d’excellents beignets.

Sur ses teneurs énergétiques, nous n’avons pas encore la possibilité de vous donnez des informations. Ce légume est nouveau et les recherches qui ont certainement été faites par des chercheurs ne nous sont pas encore parvenus. Il est évident que nous continuons de les rechercher et dès que nous les aurons trouvé nous les publierons immédiatement. En attendant, nous nous conterons de ne parler que de ses qualités gustatives, et elles sont nombreuses.

TETE DE VIOLON – SAVOIR ACHETER

Les secrets d’une trouvaille

A moins d’être un ramasseur de champignon et avoir l’habitude des sous-bois, la tête de violon ne se trouve que rarement, par contre au canada la fougère de l’autruche foisonne et les têtes de violon également. Elles sont donc importées en grande quantité par la société Francep de Brive la spécialiste du champignon congelé. La tête de violon est fragile et s’abîme très vite quand elle a été coupé. La seule solution était de l’ébouillanté de suite pour la blanchir, et de la congeler aussitôt. Le légume gardera l’aspect du frais et sera consommable sans aucune difficulté. Ne les cherchez pas sur l’étal des primeurs du marché mais plutôt dans le rayon congelé de votre épicerie favorite.

TETE DE VIOLON – HISTOIRE

Tête de violon, un petit historique

Le Matteuccia Struthiotteris est son nom scientifique. Ce qu’on appelle communément les têtes de violon sont les jeunes pousses de la fougère de l’autruche. Elles apparaissent dans les sous-bois et les lieux humides au début du mois de mai, enveloppées d’écailles brunes qui s’éliminent à l’eau courante. Les têtes de violon se récoltent quand elles ont quelques centimètres de hauteur. Il est important de laisser quatre à cinq crosses sur chaque couronne afin d’assurer la survie de la plante. Les têtes de violon doivent être bouillie dans deux eaux pour enlever le principe amer.

Il faut les plonger dans l’eau bouillante et les laisser bouillir pendant maximum une minute. Jeter l’eau, rincer à l’eau claire et froide et recommencer une autre fois l’opération. Si les crosses sont utilisées dans une salade, les cuire cinq minutes la deuxième fois, si au contraire elles subissent une cuisson secondaire durant la préparation de la recette, les faire bouillir qu’une minute la seconde fois pour éviter qu’elles ne soient trop cuites. Elles s’accommodent aussi bien avec les poissons que les viandes, les gibiers, les volailles et les salades.

Un mot sur l’auteur :

Pierre Marchesseau

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez notre politique de confidentialité des données personnelles, à lire ici .

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.