Araignée

ARAIGNEE – HISTOIRE

Araignée de mer et Maïa squinado. Elle a le corps ovoïde, peu convexe, plutôt déprimé près des bords latéraux. Rostre formé de deux épines. La carapace comporte des piquants représentés par des épines petites et grandes, dont deux grandes entre les deux yeux. On note la présence de soies. l’araignée de mer possède 5 paires de longues pattes ambulatoires. La paire antérieure se termine par des pinces d’égale grosseur. Les autres pattes sont velues sauf la cinquième paire.

l’araignée vit sur l’étage infralittoral dans quelques mètres d’eau jusqu’à 50 m de profondeur. On la trouve aussi bien sur les fonds sableux ou sablo-vaseux que sur des fonds de graviers ou rocheux recouverts de différentes algues, mais elle préfère les rochers couverts de goémon. Adulte, elle est solitaire et assez agressive pour défendre le trou ou l’abri qui lui sert de refuge.

La période de frai a lieu en juillet, moment où les araignées se regroupent en grand nombre. Durant ce mois s’effectue la fécondation des femelles juste après la mue de celles-ci qui, dépourvues d’une carapace solide, se regroupent au milieu du rassemblement pour se protéger des prédateurs. La ponte se fait en janvier et les oeufs sont portés par les femelles durant neuf mois, après lesquelles naissent des larves.

La couleur de la carapace varie beaucoup selon l’habitat, elle peut être rouge foncé, brique, rose ou même blanc délavé. l’araignée de mer a un fort pouvoir de camouflage et il est souvent difficile de la repérer, car sa carapace se couvre parfois de petites algues, de mousse ou même de petites éponges.

l’araignée de mer juvénile se nourrit de plancton. A l’âge adulte, son alimentation est composée essentiellement d’algues, d’échinodermes, oursins, étoiles de mer, de polypes hydroïdes et poissons morts.

La première reproduction n’intervient que l’année suivant la mue terminale, et ce sur une large gamme de taille puisqu’une femelle adulte peut peser de 300 grammes à plus de 1,5 kg et un mâle de 300 grammes à plus de 2,5 kg.

ARAIGNEE – SAVOIR ACHETER

Male ou femelle comme d’habitude ?

Ordre inférieur: Brachyura

C’est un crabe épineux qui vit dans les fonds marins sablonneux et que les pêcheurs vont chercher jusqu’à 50 m en profondeur.

Ses pattes longues et fines sont disposées comme celles de l’araignée, d’où son nom.

Sa carapace très bombée est ronde, presqu’en forme de coeur, de 10 à 20 cm de large, avec deux petites pointes vers l’avant.

Il peut atteindre 30-35 cm de long. De couleur jaune rosé à beige, elle prend les teintes du sable avec parfois des reflets châtain-rouge.

Outre sa couleur dans les tons de sable, il se camoufle en se plaçant de petites touffes d’algue à l’arrière.

On les retrouve sur la côte Atlantique, notamment au Portugal.

En Amérique, c’est l’espèce la plus abondante qui fréquente les eaux de la côte de la Floride en hiver, au grand détriment des pêcheurs de crabes de roche et de crabes bleus car ils arrivent à se faufiler dans les cages, gobent l’appât et s’en retournent tranquillement.

Très sensible à la salinité des eaux, ils fuient l’embouchure des fleuves.

Il se nourrit surtout d’anémones de mer.

C’est un balayeur de fonds consciencieux qui joue un rôle vital dans l’écosustème sousmarin.

Appelée crabe en Bretagne, elle ne doit être achetée que vivante, elle se choisit à la densité comme un melon ! Le plus fort poids possible en fonction du volume.

Chair très fine, surtout chez la femelle
cuire comme n’importe quel crabe dans l’eau bouillante avec une pincée de sel et quelques gouttes de vinaigre.

L’araignée femelle est de loin la plus fine au goût, les pinces ou “grosses pattes” sont plus petites que chez le mâle et à cette saison la poche ventrale regorge d’oeufs.

Le mâle est très bon aussi mais son goût est plus fort, plus sauvage.

ARAIGNEE – CUISINE TRADITIONNELLE

La cuisson est simple : Mettre à bouillir de l’eau salée en quantité suffisante pour recouvrir l’araignée. L’eau étant en pleine ébullition y plonger la bête, les pattes vers le fond. Quand l’eau bout à nouveau, compter environ 25 minutes. Je vous rappelle que l’araignée est bien meilleure chaude que froide.

Recette salade d’araignée de mer

J’ai bien envie de vous proposer la salade d’araignée de mer, c’est relativement simple, la préparation sera de 30 minutes, la cuisson de 20 minutes avec un temps d’attente de 2 heures.

Pour 4 personnes , prenez 4 araignées de mer, 2 oeufs durs, 4 feuilles de laitue, 1 demi botte de persil, 1 échalote, 6 cl d’huile d’arachide, 4 cl de vinaigre de cidre, 1 brin de thym, 2 feuilles de laurier, du sel et du poivre.

Faire cuire les araignées pendant 20 minutes dans de l’eau bouillante salée avec le thym et le laurier. Les égoutter et les décortiquer. Mettre la chair des pattes, des pinces et de la tête dans un saladier, verser l’huile et laisser gonfler pendant 2 heures au frais. Laver les feuilles de laitue, éplucher et émincer l’échalote. Ecaler et hacher les oeufs durs. Pour le service, ajouter le vinaigre, le persil ciselé et l’échalote dans le saladier. Saler, poivrer et mélanger. Garnir le fond des carapaces avec les feuilles de salade, les oeufs durs. Y déposer la chair de l’araignée.

Un mot sur l’auteur :

Pierre Marchesseau

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez notre politique de confidentialité des données personnelles, à lire ici .

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.