Beaufort

BEAUFORT – HISTOIRE

Les Fromages de beaufort s’accompagnent avec un vin blanc de Savoie ou un vin jaune du Jura.

Originaire de la Savoie, entre Beaufortain et la Maurienne, ce fromage, cousin du gruyère, fleure bon la montagne.

On trouve sur le marché le fromage jeune, dit “du premier alpage” alors qu’on récolte le lait des vaches tarines qui paissent de juin à septembre pendant la fonte des neiges; le “hors d’âge” date de l’été d’avant ou davantage.

Il est produit à partir du lait de vache.
Sa fabrication se fait à partir de lait chaud additionné de présure moulé ensuite dans des cercles de bois de hêtre pressé salé l’affinage dure 6 mois pour le fromage de premier alpage; un an et plus pour le “hors d’âge”. C’est une pâte pressée cuite, d’un jaune pâle, de type gruyère pas de trous mais des fissures ferme mais souple, d’apparence grasse. Sa Croûte est très peu rugueuse, surtout lisse, légèrement brune. Il se présente sous la forme d’une meule de 40-60 kilos de 60 cm de diamètre sur 16 cm de hauteur.

Il a un goût fruité aux parfums de l’alpage légèrement noisetté. Il contient 50% de matières grasses.

En cuisine savoyarde il entre dans la préparation de la fondue savoyarde, de la Grosse Soupe, il se déguste
nature à l’apéritif ou en fin de repas.

On en fait des tartes délicieuse et on l’utilise pour farcir le poulet fermier.

Un mot sur l’auteur :

Pierre Marchesseau

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez notre politique de confidentialité des données personnelles, à lire ici .

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.