Cerfeuil commun

CERFEUIL COMMUN – Tous les goûts sont dans la nature.

Cette haute herbe vivace également nommée Myrrhis des jardins atteint 1,50 m de haut environ. Elle est constituée d’un magnifique feuillage finement ciselé et petites fleurs blanc crème disposées en ombelles, de la fin du printemps au début de l’été. Au printemps, c’est l’une des premières plantes à produire de nouvelles pousses. Elle garde pourtant son feuillage jusqu’au milieu de l’hiver. Ses longues graines brun foncé, regroupées en grappes semblables à des pinces, sont remarquables mais, si vous cultivez le cerfeuil musqué uniquement pour ses feuilles, taillez les sommités fleuries pour empêcher la germination. Feuilles et graines dégagent un arome prononcé, subtil mélange de de réglisse et d’anis. Cette herbe se sent mieux en zone semi ombragée, dans un sol aéré permettant à ses racines pivotantes, pouvant être consommées comme des légumes, de mieux pénétrer la terre.

Elle n’apprécie pas les endroits trop ensoleillés et secs, comme la plupart de ses congénères. Si vous ne disposez pas dans votre jardin d’un espace approprié, cultivez-la derrière une bordure herbacée ou un assortiment de plantes. son feuillage vert contrebalance l’éclat de plantes plus colorées qui, en retour, lui offrent leur support, le cerfeuil ayant tendance à s’affaisser. les graines peuvent parfois tarder à germer, mais il ya toujours, à proximité de la plante, quelques jeunes plants issus d’une autogermination, prêts â être transplantés. Plantés au printemps, de petits morceaux de racine s’épanouiront bien, pourvu qu’ils portent un bourgeon, ou un oeil, mais la plante mère ne survivra pas à un déracinement.

CERFEUIL COMMUN – Il accompagne presque tous les plats

Ses feuilles, crues, confèrent une note raffinée et anisée aux salades, aux omelettes et aux soupes.
Plante bisannuelle, dont les tiges striées, bien dressées, portent un feuillage vert clair, finement découpé. Une saveur anisée avec une pointe d’amertume, les feuilles ciselées parfument de nombreux plats: potages, légumes, poissons, omelettes, salades, sauces, fromage blanc. Astuce: Les feuilles de Cerfeuil s’ajoutent juste avant de servir, car toute cuisson altère leur saveur.

Ses feuilles, crues, confèrent une note raffinée et anisée aux salades, aux omelettes et aux soupes.
Plante bisannuelle, dont les tiges striées, bien dressées, portent un feuillage vert clair, finement découpé. Une saveur anisée avec une pointe d’amertume, les feuilles ciselées parfument de nombreux plats: potages, légumes, poissons, omelettes, salades, sauces, fromage blanc. Astuce: Les feuilles de Cerfeuil s’ajoutent juste avant de servir, car toute cuisson altère leur saveur.

Un mot sur l’auteur :

Pierre Marchesseau

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez notre politique de confidentialité des données personnelles, à lire ici .

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.