Château Montluc

CHATEAU MONTLUC – HISTOIRE

Au château de Montluc à Saint-Puy, vous êtes au coeur de la Gascogne légendaire, généreuse et délicieuse. Dans ce merveilleux château naquit en l’an 1500 un gascon qui devait devenir célèbre autant par son courage et par son obstination que par son esprit d’invention. Blaise de Montluc a montré beaucoup d’originalité en vivant pendant 77 ans dans un siècle tourmenté et plein de fureurs diverses. Il a atteint l’âge des vénérables dans une époque ou les gens ne vivaient qu’une quarantaine d’années période ou les guerriers beaucoup plus exposés atteignaient à peine à peine la trentaine pour les plus anciens…

Blaise de Montluc était un soldat et un rude guerrier. Capitaine volontaire, pugnace bien que de très vieille noblesse, avait choisi de bien servir les rois de France dans une arme incongrue, l’infanterie. Notre Capitaine avait des idées bien précises sur la guerre et il souhaitait les expérimenter sur le terrain. Ces méthodes réussirent, fins tacticiens il créa des mouvements nouveaux, inventa des modes de fortifications dont s’inspira plus tars l’architecte Vauban. Sur la fin de sa vie, il se concentra sur l’écriture. Ses commentaires devinrent une bible du soldat dont Henri IV s’inspira beaucoup.

Photo de couverture : Maréchal de Montluc en habit d’apparât
L’image de cet homme extraordinaire est restée, tout dans le château lui fait référence. Il est présent comme jamais et quatre siècles après son esprit vif et inventif vit toujours, il anime toujours avec autant de coeur et de réalisme son château et ses caves voûtées où mûrissent de nos jours, comme jadis, les Armagnacs, les vins, et les liqueurs.

Dans ses caves pétille aussi l’esprit des gascons jamais à court d’une invention pour glorifier leur merveilleuse régionet ses succulentes productions et qui trouve à s’exprimer dans l’originale liqueur qu’est le Pousse-Rapière. Mais dites-moi c’est qoi une rapière? La Rapière c’est l’ancêtre de l’épée des Mousquetaires et c’était l’arme que portait Blaise de Montluc quand il était soldat.
Le Château Montluc vous invite aujourd’hui à pousser la rapière comme d’autres tirent l’épée avec une relique de la rapière du XVI ième siècle et la liqueur Pousse-Rapière, expression actuelle de la vivacité et de l’invention gasconnes.

Adresse:
CHATEAU DE Montluc
32310 SAINT-PUY
TELE 0562289400
FAX 0562285570

Visites et dégustations gratuites
Le château est ouvert toute l’année de 10/12 Heures et 15/19 Heures en semaine et de 15/19 Heures les dimanches et jours fériés. Le château est fermé le 1er Mai, le 25 décembre, et les lundis du 1er octobre au 31 mai. Les accueils de groupes se font sur rendez-vous.

CHATEAU MONTLUC – VERTUS

Blaise de Monluc, les vertus d’hier sont les mêmes qu’aujourd’hui

Les belles vignes du château Monluc sur les pentes des côteaux de Saint-Puy.
Son arrière grand-père, Pierre de Lasseran Massencome, Seigneur de Monluc, avait reçu vers 1740 le château et la terre de Saint-Puy, Comté de Gaure des mains de Charles d’ Albret dont il était le maistre d’hostel. A 9 ans Blaise gagne la cour de Lorraine ou l’attend une place de page auprès de la Duchesse Renée de Lorraine. Dès qu’il est en âge de porter les armes, il part à la conquête du monde, ou, plus prosaïquement les champs de bataille italiens.

Ses débuts de guerriers sont décevant, défaite de la bicoque en 1522, Pavie en 1525, puis fait prisonnier, mais trop pauvre pour payer la rançon, on doit le relâcher. Mais la valeur n’attend pas le nombre des années, très vite il est apprécié de ses chefs, mais délaissant l’arme des noble, la cavalerie, c’est dans l’infanterie qu’il s’engage « parmy les gens de pied », ce qui correspond à notre infanterie actuelle. Pendant 4à ans il servira fidèlement ses Rois contre les troupes de Charles Quint et bien d’autres… Entre chaque campagne il revient en Gascogne pour panser ses plaies. Il subira aussi bien les foudres de ses paires que les faveurs royales en fonction de ses mérites ou de ses colères qu’arrive quand même à tempérer son frère Jean, évêque de Valence, un esprit lui aussi, fin et brillant.
Edifié bien avant Charlemagne, rasé puis rebâti par Philippe le Hardi, à nouveau détruit plusieurs fois, mais sans cesse reconstruit, il existe en Gascogne, un château que les Rois de France et d’Angleterre se disputèrent pendant plus de cent ans. Les vignes qui s’accrochent aux coteaux pentus et ensoleillés furent amenées par les romains. Depuis ces temps reculés, jamais leur culture n’a cessé, faisant de ce haut pays de Gascogne le lieu privilégié d’une civilisation de vignerons qui s’est perpétuée jusqu’à nos jours. Un savoir faire ancestral et inégalé au coeur du pays gascon. Le château de Montluc est, depuis toujours au centre d’un important vignoble qu’il fait sans cesse prospérer. Les propriétaires du château avec passion et talent, vinifient, distillent et élaborent des vins de caractère, des Armagnacs et de somptueuses liqueurs. Le Pousse-Rapière est une véritable réussite et le plus célèbre des produits du château.
Adresse:

CHATEAU DE MONTLUC
32310 SAINT-PUY
TEL 0562289400
FAX 0562285570
Visites et dégustations gratuites

Le château est ouvert toute l’année de 10/12 Heures et 15/19 Heures en semaine et de 15/19 Heures les dimanches et jours fériés. Le château est fermé le 1er Mai, le 25 décembre, et les lundis du 1er octobre au 31 mai. Les accueils de groupes se font sur rendez-vous.

CHATEAU MONTLUC – SAVOIR ACHETER

Photo du Maréchal de Montluc en habit de guerre

Sous l’armure du Maréchal, on aperçoit en bas le pommeau de sa rapière.
Lorsque les troubles religieux éclatèrent en 1561, après diverses hésitations et, sur ordre du Roi, ou plus précisément sur celui de la Reine-Mère, Catherine de Médicis, Montluc dirigera avec énergie la répression contre les protestants.

Le Maréchal est nommé Gouverneur de Guyenne, mais une fois le Pays pacifié, le Roi lui retire sa charge mais sa profonde connaissance des hommes le protège un peu, sachant parfaitement ce qu’il devait attendre de ses amis. Protégé moi de mes amis , mes ennemis je m’en charge aurait pu être une de ses devises. Mais après une dizaine d’années de guerres civiles, assombries d’épisodes sanglants Montluc était désabusé et vieilli. Devant le siège de Rabastens, il reçut une terrible blessure, il rentra chez lui pour se soigner et l’esprit toujours vif et en éveil, il écrivit ses « commentaires » riches en détails et conseils pratiques pour les jeunes soldats, La Bible du soldat qui fut utilisé avec succès par le bon Roi Henri IV. Une abondante correspondance de ses familiers, de ses adversaires et de lui même montre un autre aspect de ce personnage hors du commun. Il fut décrié par ses contemporains et par les intellectuels locaux du XIX siècle. Il fut même comparé, à tord, à la suite d’Agrippa d’Aubigné, au terrible Baron des Adrets. Montluc recevra son bâton de Maréchal de France en 1574, récompense tardive de toute une vie passée au service des Rois de France et il s’éteindra dans son château en 1577. Ce rude guerrier, issu d’un siècle de bruit et de fureur fut également générateur d’un humanisme modelé. Il traça à sa façon les contours d’une Gascogne dont certains ont dit qu’elle était la « Toscane de France ».
Corps: Saint-Puy est un petit village gascon situé tout en haut d’une colline. Déjà à l’époque néolithique, il y a plusieurs milliers d’année, les hommes avaient choisi de s’établir sur ce promontoire couvert de chênes. Les haches de pierre polie et les pointes acérées de flèches attestent de leur industrie et de leurs premiers échanges. Mais ce sont les romains qui les premiers développeront la culture de la vigne et les communications apportant à cette région la Gascogne la richesse et beaucoup de travail. Plus tard l’arrivée des sarrasins leurs feront découvrir l’alambic. L’esprit pratique et courageux des gascons feront le reste avec les résultats que l’on connait. Mais les anglais ennemis repoussé hors des frontières de la Gascogne voyaient d’un très mauvais oeil le commerce des marchands hollandais avec leurs anciens domaines. Les bateaux hollandais étaient bloqués par l’anglais à Bordeaux. Ils n’étaient pas autorisés à remonter la Garonne pour venir charger les vins du Haut pays gascon qu’à partir du printemps suivant la récolte. Les vins plus ou moins bien stockés, n’avaient pas la patience d’attendre de longs mois l’arrivée des marchands hollandais et s’abîmaient très rapidement. Ces derniers eurent l’idée de faire distiller une partie de ces vins pour incorporer l’alcool obtenu aux vins restants. Ce vinage eut pour effet de garantir une bonne conservation des vins. Il paraît qu’un jour un vigneron oublia un peu de cette eau de vie dans le fond d’un fût de chêne. Nul ne sait l’auteur de cette étourderie mais la découverte de ce résultat involontaire fit que de suite on se mit, en Armagnac, à distiller du vin pour produire un alcool de bouche. C’était au XVième siècle, d’une grande originalité, puisque jusqu’alors, l’alcool était réservé aux médecins, aux parfumeurs et aux alchimistes. Les ans passèrent et la réputation de l’Armagnac ne cessa de grandir mais les villages médiévaux comme Saint-Puy à l’écart des routes et des rivières s’endormirent peu à peu et perdirent doucement de leur influence. Le grand-Père Lassus a toujours expédié ses vins hors de sa région suivant une tradition séculaire et jusqu’à la fin du siècle dernier vendaient leurs vins aux champenois. Mais l’oil acéré de ses viticulteurs compris bien vite que leur terroir et la qualité des vins des coteaux de Gascogne se prêtaient admirablement à l’élaboration de vins secs, vifs et de grande race. Ayant été mis sur la bonne voie par son Grand-Père René Lassus approfondissant la démarche de son aïeul, eut l’idée de champagniser les vins de son vignoble tout en continuant d’en distiller une partie. Situé en Ténarèze le Château de Saint-Puy une des régions fortes de l’Armagnac et la distillation a toujours représenté une grande place dans l’activité de ses vignerons. Cet esprit de synthèse et de créativité se renouvela une fois encore lors de l’élaboration du Cocktail Pousse-Rapière. Le brut méthode champenoise produit dans les caves du château fut associé avec succès au Pousse-Rapière ce qui donna un excellent résultat que tous apprécient aujourd’hui. Le vin et la liqueur sont faits l’un pour l’autre, à partir du même terroir, du même vignoble et leur mariage est le plus heureux, le plus harmonieux et le plus naturel qui soit.
Adresse:

CHATEAU DE MONTLUC
32310 SAINT-PUY
TEL 0562289400
FAX 0562285570
Visites et dégustations gratuites

Le château est ouvert toute l’année de 10/12 Heures et 15/19 Heures en semaine et de 15/19 Heures les dimanches et jours fériés. Le château est fermé le 1er Mai, le 25 décembre, et les lundis du 1er octobre au 31 mai. Les accueils de groupes se font sur rendez-vous.

Un mot sur l’auteur :

Pierre Marchesseau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.