Chou de Bruxelles

CHOU DE BRUXELLES – HISTOIRE

Sur la photo nous voyons la maturité des derniers choux du haut.
Nous pouvons remarqué le côté atypique de ces plantations. Elles tiennent à la fois du Totem Indien et des sculptures Incas ou chinoises de l’époque ancienne. Ces sculptures qui ont l’aspect du surnaturel sont bien d’actualité et représentent un plant de choux de bruxelles, et n’oubliez pas toujours les cueillir par le haut du plant.
Les semis se font directement en pleine terre de la mi-avril à la mi-mai, l’on peut aussi transplanter les semis faits à l’intérieur 4 semaines plus tôt, à partir du début de mai au début juin.
Les feuilles de la base sont enlevés au fur et à mesure que les bourgeons de choux apparaissent et la tête est pincée le 15 septembre pour accélérer .
Les choux de Bruxelles aiment les climats froids et poussent biens jusqu’aux neiges de fin novembre. La saveur s’améliore avec les gelées de l’automne. On récolte les pommes dès qu’elles atteignent un pouce de diamètre.

Les semis se font directement en pleine terre de la mi-avril à la mi-mai, l’on peut aussi transplanter les semis faits à l’intérieur 4 semaines plus tôt, à partir du début de mai au début juin.
Les feuilles de la base sont enlevés au fur et à mesure que les bourgeons de choux apparaissent et la tête est pincée le 15 septembre pour accélérer .
Les choux de Bruxelles aiment les climats froids et poussent biens jusqu’aux neiges de fin novembre. La saveur s’améliore avec les gelées de l’automne. On récolte les pommes dès qu’elles atteignent un pouce de diamètre.

Un mot sur l’auteur :

Pierre Marchesseau

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez notre politique de confidentialité des données personnelles, à lire ici .

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.