Abricots
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Combien de Calories dans l’abricot ?

Valeur nutritive de l’abricot

Abricot frais, 3 fruits moyens (105 g)
Abricot séché, sulfuré, 6 moitiés (21 g)
Calories : 50, 51
Protéines: 1,5 g, 0,7 g
Glucides : 11,7 g, 13,2 g
Lipides : 0,4 g, 0,1 g
Fibres alimentaires : 2,1 g, 1,5 g

Charge glycémique : Faible
Pouvoir antioxydant : Élevé

L’abricot, un apport en énergie

Consommé frais, séché, en jus, en marmelade ou en confiture, il est riche en fibres, en antioxydants et en vitamine A. Séché, il est apprécié des sportifs pour l’énergie qu’il leur apporte et pour sa forte teneur en fer et en cuivre.

Les bienfaits de l’abricot

Plusieurs études prospectives et épidémiologiques ont démontré qu’une consommation élevée de fruits et de légumes diminuait le risque de maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies chroniques. La présence d’antioxydants dans les fruits et les légumes pourrait jouer un rôle dans ces effets protecteurs.

L’abricot est une source de fibres.
En plus de prévenir la constipation et de diminuer le risque de cancer du côlon, une alimentation riche en fibres peut contribuer à la prévention des maladies cardiovasculaires, ainsi qu’au contrôle du diabète de type 2 et de l’appétit.

Très peu d’études ont analysé les effets spécifiques de l’abricot sur la santé.

Gastrite chronique. Selon une étude, la consommation quotidienne de 3 abricots japonais séchés ou marinés (type umeboshi, voir Idées recettes) pourrait diminuer la gravité de la gastrite chronique.

La gastrite chronique est une inflammation de la paroi de l’estomac, causée par la présence d’une infection à la bactérie Helicobacter pylori. L’abricot japonais diminuerait les effets inflammatoires de la bactérie H. pylori dans l’estomac.
Une inflammation chronique de l’estomac risque, chez certaines personnes, d’engendrer un cancer de l’estomac. Toutefois, d’autres études seront nécessaires afin de confirmer si la consommation de l’abricot japonais peut diminuer ce risque.

Que contient l’abricot?

Antioxydants. Les abricots contiennent différents antioxydants, particulièrement des composés phénoliques de la famille des flavonoïdes.

Ces composés permettent de neutraliser les radicaux libres du corps et, ainsi, prévenir l’apparition des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et de diverses maladies chroniques.

Le contenu en antioxydants des abricots séchés serait plus élevé que celui des abricots frais. Les purées, confitures et jus (nectars) d’abricots contiennent sensiblement les mêmes composés antioxydants, mais en quantité plus faible que dans les abricots frais ou séchés.

Abricot et gras, une combinaison gagnante

Les caroténoïdes, dont le bêta-carotène, sont mieux absorbés dans l’organisme lorsqu’une petite quantité de gras est consommée au même moment.

Il est donc tout indiqué de consommer, par exemple, des abricots séchés avec quelques noix ou encore un jus d’abricot avec un morceau de fromage.

Les abricots contiennent aussi des caroténoïdes8, principalement du bêta-carotène, un caroténoïde contribuant largement à sa couleur orangée, ainsi qu’une petite quantité de lycopène.

Dans l’organisme, le bêta-carotène a la capacité de se transformer en vitamine A. De façon générale, le contenu total en caroténoïdes de la pelure des abricots est de 2 à 3 fois plus élevé que celui de la chair.

Même si, à portion équivalente, l’abricot frais contient 2 fois moins de bêta-carotène que la carotte (l’une des meilleures sources), il en demeure une source très intéressante. Les abricots séchés en renferment un peu moins.

Fibres.

Les abricots, frais et séchés, sont une source de fibres alimentaires. Une portion de ½ tasse (125 ml) d’abricots frais comble respectivement 5 % et 8 % des apports quotidiens recommandés en fibres des hommes et des femmes de 19 ans à 50 ans. Quant aux abricots séchés, une portion de ¼ tasse (60 ml) comble 8 % et 12 % de ces mêmes apports.

Vitamines et minéraux principaux

Excellente source de :

Vitamine A
L’abricot frais et l’abricot séché sont d’excellentes sources de vitamine A.
Bonne source

Fer
L’abricot séché est une bonne source de fer pour l’homme et une source pour la femme. L’abricot frais est une source de fer pour l’homme.
Bonne source

Cuivre
L’abricot séché est une bonne source de cuivre. L’abricot frais est une source de cuivre.

Source Vitamine B3 (niacine)
L’abricot séché est une source de vitamine B3.

Source Vitamine B5 (acide pantothénique)
L’abricot séché est une source de vitamine B5.

Source Vitamine C
L’abricot frais est une source de vitamine C.

Source Vitamine K
L’abricot séché est une source de vitamine K pour la femme.

Source Magnésium
L’abricot séché est une source de magnésium pour la femme.

Source Phosphore
L’abricot séché est une source de phosphore.

Source Potassium
L’abricot frais et l’abricot séché sont des sources de potassium.

Plus sucrés, les abricots séchés?

La quantité de sucre contenue dans un abricot séché est la même que dans un abricot frais. Mais comme dans tout fruit séché, le sucre y est plus concentré.

Le processus de déshydratation des fruits diminue leur teneur en eau, concentrant ainsi leur contenu en sucre, mais aussi en différents nutriments, incluant les vitamines et les minéraux. Cela fait de l’abricot et des autres fruits séchés des aliments intéressants sur le plan nutritif.

De faux produits à l’abricot

Plusieurs produits à base d’abricot, tels que la confiture et le jus appelé nectar, sont prisés des consommateurs.

Afin de diminuer les coûts de production de ces produits, certaines entreprises alimentaires substituent parfois de la purée de pommes ou de citrouille à une quantité d’abricot.

Malgré le fait qu’elle soit interdite, cette pratique passe souvent inaperçue, car le goût, la texture ou la couleur du produit final ne sont pas nécessairement modifiés.

Précautions à prendre avec les abricots

Les sulfites
Les sulfites sont l’un des 9 allergènes alimentaires les plus courants. Leur consommation peut causer des réactions très graves chez les individus qui en sont allergiques.

Les sulfites sont des composés naturellement présents dans les aliments et dans l’organisme, mais ils se retrouvent aussi sous forme d’additifs alimentaires.

Ils sont utilisés comme agents de conservation. Les abricots séchés et les produits contenant des abricots comme la confiture peuvent être une source de sulfites.

Il est donc primordial pour les gens allergiques aux sulfites de bien lire les étiquettes, afin d’éviter de consommer des produits alimentaires qui en contiennent.

Même si la réglementation est stricte à ce sujet, on trouve occasionnellement des sulfites non déclarés dans certains produits entre autres à base d’abricot.

Il importe donc d’être doublement vigilant lorsque l’on consomme de tels produits. Des abricots séchés sans sulfites sont maintenant offerts sur le marché. Ils constituent une bonne solution de rechange pour les gens qui doivent éviter la consommation de cet additif alimentaire.

Le syndrome d’allergie orale
L’abricot est un aliment incriminé dans le syndrome d’allergie orale. Ce syndrome prend la forme d’une réaction allergique à certaines protéines d’une gamme de fruits, de légumes et de noix. Il touche certaines personnes ayant des allergies aux pollens de l’environnement et est presque toujours précédé par le rhume des foins.

Lorsque certaines personnes allergiques au pollen de bouleau consomment l’abricot cru (la cuisson dégrade habituellement les protéines allergènes), une réaction immunologique peut survenir.

Ces personnes présentent des démangeaisons et des sensations de brûlure à la bouche, aux lèvres et à la gorge.

Après avoir consommé ou touché l’aliment incriminé, les symptômes peuvent apparaître, puis disparaître, en quelques minutes.

En l’absence d’autres symptômes, cette réaction n’est pas grave et la consommation d’abricot n’a pas à être évitée de façon systématique.

Toutefois, il est recommandé de consulter un allergologue, afin de déterminer la cause des réactions aux aliments végétaux. Ce dernier sera en mesure d’évaluer si des précautions spéciales doivent être prises.

Source : Section Profil santé – Recherche et révision scientifique sous la direction de Louise Corneau, Dt.P., M.Sc., nutritionniste, Institut des nutraceutiques et des aliments fonctionnels (INAF), Université Laval.

Idées recettes avec l’abricot

Pour mettre les abricots au menu, voici des suggestions de recettes de :

confiture d’abricots
Tarte à l’abricot
-Clafoutis à l’abricot
-Compote d’abricots
-Salade d’épinards aux abricots

Dans de nombreux desserts tels que sorbets, glaces et yogourts glacés, crêpes et soufflés, pudding au riz, gâteaux, clafoutis, charlottes, tartes, muffins. N’hésitez pas à le marier avec l’amande, sa compagne idéale.
Poché dans du sirop d’érable ou trempé dans du chocolat fondu.
Particulièrement riche en pectine, il permet de confectionner d’excellentes confitures dans lesquelles le jus de raisin ou le miel peuvent remplacer le sucre.

– Vinaigrette.
Mélanger du jus d’abricot avec une huile végétale, du vinaigre de cidre, de la moutarde et, si désiré, un peu de sauce tabasco.

– Condiment à la moutarde.
Mélanger ½ tasse de confiture d’abricot (de préférence non sucrée ou sucrée au jus de fruits) avec 2 cuillères à soupe de moutarde de Dijon. Servir avec une viande ou ajouter à une vinaigrette.

– Farce pour la volaille.
Mélanger des abricots secs hachés, des noix de pécan, des oignons, du riz sauvage cuit et des fines herbes.

Glacer une volaille ou un rôti avec une confiture d’abricot avant de la faire cuire.
Ajouter à la confiture de l’ail, de la sauce soya, de l’huile d’olive et du romarin. Réserver une partie de la préparation comme sauce d’accompagnement et étaler le reste sur la viande. Laisser mariner ½ heure avant d’enfourner.

– Soupe au céleri-rave et à l’abricot.
Faire revenir des dés de céleri-rave avec de l’oignon finement émincé dans de l’huile d’olive. Ajouter du bouillon de légumes et des abricots secs et mijoter 45 minutes. Passer au mélangeur, saler, poivrer et servir.

– Soupe à l’indienne.
Marier l’abricot avec de la courge d’hiver ou de la citrouille, des épices (gingembre, graines de moutarde et de coriandre, curcuma, cannelle, piment fort) et du riz basmati.

– Sauce chutney.
Les abricots imparfaitement mûris conviennent particulièrement à ce plat. Les réduire en purée avec des feuilles de coriandre, de la racine de gingembre, des oignons hachés, du piment fort et du jus de citron.

Un mot sur l’auteur :

Pierre Marchesseau

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez notre politique de confidentialité des données personnelles, à lire ici .

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restez informé

Votre Publicité ici




Nouveautés

Recette Purée au Caviar
Autres recettes

Purée au Caviar de Neuvic

Purée réalisée par le Chef Pierre Marchesseau au Château de la Thuillère à Saint-front-de-Pradoux, en Dordogne en partenariat avec le Caviar de Neuvic. Conseil de

Recette et Terroirs en vidéo

Repère du champignon, Marché Chantecoq
Lire la vidéo
Pierre Marchesseau

Abonnez-vous à notre Newsletter*

Vous aimez recettes-et-terroirs ?
Restez informé des nouveautés du site,
Recevez des invitations VIP,
Soyez informé en avant-première des nouveautés dans notre future boutique,
Recevez les bons plans de la boutique.

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles de Recettes-et-terroirs:

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails.

J'ai lu la politique de confidentialité des donnés personnelles du site et je l'accepte. Cliquez ici pour lire le document.

*1 seule newsletter par semaine

Nous utilisons la plateforme Mailchimp pour notre marketing. En vous abonnant vous acceptez que les informations demandées sur ce formulaire soit transférées à Mailchimp, uniquement pour nos traitements.