Coup de coeur dans le Chablis
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Coup de coeur dans le Chablis…

Pour une place au soleil une petite poignée de vignerons au feu sacré de la vigne, passionnés, ont fait évoluer le nectar. Autrefois plus classique,plus terreux, plus rustique, ils ont su structurer leurs vignes puis leur vin qui a gagné en finesse et et en souplessse. Il est aujourd’hui prêt pour faire parti des grands.

Santenay vous connaissez.

C’est un gros bourg bourguignon ou il y a un casino et des viticulteurs. Autrefois le village s’appelait Santenay les bains et c’est pour cette raison que le casino existe car seules les villes balnéaires ou les villes d’eau avaient droit à un casino.

D’ailleurs cette ville d’eau et c’est un paradoxe pour une ville en pleine région de gastronomie soigne la goutte la maladie et la plaie des grands gastronomes.

Les vignerons furent souvent à la peine. leurs vins qui pourtant furent longtemps considérés comme ayant des vertus thérapeutiques servaient souvent de médicament dans les médecines du passé et depuis la Grèce Antique. C’était l’époque des vins médecins, mais on ne savait jamais quel dose prendre, bien que certains amateurs la découvrait tout seul.

Les vins de Santenay, rustiques et structurés allaient même régénérer certaines cuvées de belles appellations de la région de Beaume.

Lorsque la réglementation a imposé des règles et prohibé ses transferts beaucoup ont continué à faire du raisin pour le négoce.

Ces pratiques furent vite délaissées par des vignerons qui se sont demandés quels vins faire sur ces territoires. Ils mesurent aujourd’hui le chemin parcouru. Hier j’ai bu de ces pinards vendus en vrac, comme beaucoup de ma génération nous dit Roger Belland, mais aujourd’ hui les vins que nous faisons grâce à une vinification adaptée et réfléchie en misant sur la qualité du frut, sa souplesse.

Dans sa propriété Hervé Mazart explique qu’il a baissé les rendements à l’hectare pour moins tirer sur les plants, les vendanges sont triées. Il pratique l’égrapage, la macération à froid et l’élevage du vin se fait sur lie pendant douze à dix huit mois. Ses rouges sont frais, gais et digests.

Anne Marie et jean-Marc Vincent y sont parvenus encore plus vite. Avec 5 ha labourés, et piochés, ils ont abandonnés les pesticides, ce qui n’est pas encore le plus fréquent dans la région.

Leurs vins sont précis et gourmands. Normal quand on exploite 3 ha de premier cru dont les meilleurs sont clos de Tavannes, comme gravières et Beauregard.

Roger Belland, à la tête de l’un des gros domaines de Santenay, possède plusieurs ha de Santenay. Ses vins qui ne cessent d’évoluer vers plus de finesse, montrent ce qu’il est possible de faire avec cette appellation.

La vigne est comme ma fille nous dit Julie Belland qui a 26 ans a voyagé à travers le monde et après une bonne fermation est revenue au domaine. Elle a de suite voulue aller plus loin…

Plus de désherbant, mais au contraire ensherbement pour maîtriser les rendements, et, depuis 2004 un cap décisif, l’abandon du levurage artificielle. Roger Belland lui cède facilement tant que les résultats sont bons. Il abien fait.

Issus de longues semaines de fermentation à basse température, leurs vins rouges, soyeux, ont du fruit, le premier cru Commes se distinguant par son élégance. Avec ce travail, les différences de territoires ressortent, on se rapproche de ce qui caractérise la Bourgogne.

Les Santenays commencent à bien se vendre se félicite Roger Belland. Pour l’amateur rébuté par le prix élevé des vins de bourgogne cette AOC offre un excellent rapport qualité prix.

Nos vins nous dit Hervé Muzard sont encore sous-estimés et c’est normal. une réputation ne se fait pas en quatre ou cinq minutes. Notre terroir reste moyen par rapport à d’autres, il a ses limites ajoute denis Clair. C’est un autre atout de Santenay. Ce sont d’autres plus pour des vignerons patients, attentifs, modestes, accueillants mais surtout compétents.

Un mot sur l’auteur :

Pierre Marchesseau

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez notre politique de confidentialité des données personnelles, à lire ici .

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restez informé

Votre Publicité ici

Notre partenaire Vins & Saveurs

Nouveautés

Recette et Terroirs en vidéo

Repère du champignon, Marché Chantecoq
Lire la vidéo
Pierre Marchesseau

Abonnez-vous à notre Newsletter*

Vous aimez recettes-et-terroirs ?
Restez informé des nouveautés du site,
Recevez des invitations VIP,
Soyez informé en avant-première des nouveautés dans notre future boutique,
Recevez les bons plans de la boutique.

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles de Recettes-et-terroirs et Zechef :

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails.

J'ai lu la politique de confidentialité des donnés personnelles du site et je l'accepte. Cliquez ici pour lire le document.

*1 seule newsletter par semaine

Nous utilisons la plateforme Mailchimp pour notre marketing. En vous abonnant vous acceptez que les informations demandées sur ce formulaire soit transférées à Mailchimp, uniquement pour nos traitements.