Curcuma
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Curcuma

Epice jaune d’or, richesse de saveurs, trésor de la nature aux propriétés infinies, le curcuma aime se faire appeler le « safran des Indes ».

Pour vous ce n’est qu’une épice parmi d’autres ou peut-être fait-elle déjà partie de votre régime
alimentaire ?

Comme tout trésor, on ne le trouve pas facilement.

En effet, de la même famille que le gingembre nous sommes loin de nous imaginer que sous la carapace d’un rhizome assez rebutant se cache une chair or et safran, d’une saveur époustouflante et aux vertus nutritionnelles nombreuses.

Comme le gingembre, ce trésor a été trouvé il y a plus de 2000 ans et a inspiré de nombreuses recettes venues de tout le berceau du Moyen-Orient, en passant par l’Inde et la Chine.
La variété la plus appréciée est celle qui provient du Bengale, mais, attention, moins pour sa saveur que pour sa couleur…

En effet, du curcuma, on extrait la curcumine, autrement dit le colorant E 100 que l’on retrouve dans le jaune du beurre, de la margarine, de certains fromages, de la moutarde, des sirops, des liqueurs et de certaines confiseries !

On ne saurait néanmoins réduire le curcuma à sa couleur puisqu’on le rapproche assez souvent du safran.

Tout aussi coloré, il est tout de même plus amer.

Musqué, le curcuma est piquant au nez et au palais.

Mais quel puits de vertus nutritionnelles :

Un médicament naturel !
Dans la médecine ayurvédique, de même que dans les médecines traditionnelles asiatiques, le curcuma est considéré comme un tonique du système digestif et un remède contre les troubles de la digestion.

Consommer du curcuma, quotidiennement, permet de soigner et de prévenir les maux d’estomac, les nausées, la perte d’appétit ou les sensations de surcharge.

Mais il est également préconisé pour le traitement de divers troubles inflammatoires en permettant de soulager les douleurs dues à l’arthrite, aux rhumatismes ou aux indispositions.

Il pourrait même apaiser les inflammations cutanées ou ophtalmologiques.

Il stimule également le foie et en soigne les maladies, il permet de lutter efficacement contre beaucoup de bactéries.
Ses vertus contribuent vraiment au bien-être général du corps.
Par chance, ce “médicament” n’est pas du tout désagréable au goût, il est donc aisé de l’intégrer dans notre alimentation.

Il habille le riz, les légumes secs, colore généreusement les sauces piquantes, les plats de la mer, poissons et coquillages, et il est l’épice par excellence du cari, ou plus communément du curry.

Un mot sur l’auteur :

Pierre Marchesseau

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez notre politique de confidentialité des données personnelles, à lire ici .

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restez informé

Votre Publicité ici

Nouveautés

Recette et Terroirs en vidéo

Repère du champignon, Marché Chantecoq
Lire la vidéo
Pierre Marchesseau

Abonnez-vous à notre Newsletter*

Vous aimez recettes-et-terroirs ?
Restez informé des nouveautés du site,
Recevez des invitations VIP,
Soyez informé en avant-première des nouveautés dans notre future boutique,
Recevez les bons plans de la boutique.

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles de Recettes-et-terroirs et Zechef :

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails.

J'ai lu la politique de confidentialité des donnés personnelles du site et je l'accepte. Cliquez ici pour lire le document.

*1 seule newsletter par semaine

Nous utilisons la plateforme Mailchimp pour notre marketing. En vous abonnant vous acceptez que les informations demandées sur ce formulaire soit transférées à Mailchimp, uniquement pour nos traitements.