Revue de presse Vins par Paulo le sommelier
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

La revue de presse de Paulo (7 septembre 2011)

6 septembre, 2011 | En Bref… | promotion |

Saint Pourçain à Paris les 10 et 11 septembre

Le vignerons du petit vignoble de Saint Pourçain, dans l’Allier, ne manquent jamais d’idées pour faire la promotion de leurs vins. Cette année, ils ont choisi le week end des 10 et 11 septembre pour amener, comme au bon vieux temps, les barriques de vins que les quais de Paris, à bord de gabarres traditionnelles, barques adaptées au transport fluvial. On les retrouvera notamment au Square Tino Rossi, Quai Saint Bernard, dans le 5ème arrondissement. Musiques, chansons, animations et bonne humeur assurées.

6 septembre, 2011 | En Bref… | vendanges |

Bordeaux : les blancs dans le chai

Le millésime 2011 étant fort précoce en Gironde, comme dans de multiples vignobles, les premiers coups de sécateur ont été donnés le 18 août. Il s’agissait de ramasser les raisins blancs dans les secteurs les plus mûrs de l’appellation Pessac Léognan. Les châteaux Carbonnieux, Smith Haut Lafite, la Tour Martillac, parmi d’autres crus classés, ont été les premiers à vendanger ce millésime 2011, en commençant par les jeunes vignes et le cépage sauvignon.

5 septembre, 2011 | En Bref… | acquisitions |

Ca bouge à Saint Emilion : acquisitions et festivités au programme

Le Château Tertre Daugay vient d’être acquis par les Domaines Dillon propriétaires de Haut-Brion et de La Mission Haut-Brion

Deux domaines viticoles de Saint Emilion sont en train de changer de mains. Les Domaines Clarence Dillon, en effet, propriétaires de Haut Brion et La Mission Haut Brion, ont acquis le Château Tertre Daugay, cru classé appartenant à la famille de Malet Roquefort. Cette propriété représente 16 hectares de vignes d’un seul tenant, avec 60% de merlot et le reste en cabernet franc.
Par ailleurs, Le Château Canon s’agrandit avec l’acquisition de son voisin, le château Matras. C’est un cru classé de 12 hectares, qui est dirigé par Mme Véronique Gaboriaud-Bernard. Rappelons que Canon, premier cru classé de Saint Emilion, appartient aux frères Wertheimer, propriétaires de la marque luxe Chanel. Le vin de Matras pourrait entrer désormais dans la production du second vin de Canon.
Enfin, la Jurade de Saint Emilion célèbrera le traditionnel Ban des Vendanges le dimanche 18 septembre, avec grand-messe, défilé des jurats en tenue, intronisations et banquet. La veille, la cité médiévale fêtera la Nuit du Patrimoine, avec de multiples animations, visites gratuites des monuments, spectacles divers, son et lumière, et défilé aux flambeaux.

5 septembre, 2011 | En Bref… | millésime 2011 |

Vendanges précoces en Vallée du Rhône

D’après Inter Rhône le millésime n’avait pas été aussi précoce depuis 2007. “Cette avance déjà constatée fin avril s’est maintenue voire même un peu accentuée au vue des conditions climatiques a –t-il constaté à mi-aout. Sous réserve d’une évolution à venir, les conditions météorologiques sont très favorables au vignoble…“ Les premiers coups de sécateurs dans la Vallée du Rhône ont été donnés dès le 25 août à Beaumes de Venise pour les raisins muscats blancs petits grains nécessaires à l’élaboration du fameux Muscat VDN de Beaumes de Venise, souligne le président Claude Chabran. Le ban des vendanges de Vinsobres fut proclamé, lui, le vendredi 26 pour annoncer un début de récolte le 29 aout. La récolte de cette année devrait être supérieure à celle de 2010 si la météo reste aussi favorable. L’an passé, elle était de l’ordre de 2,8 millions d’hectolitres.

1 septembre, 2011 | En Bref… | grands noms |

Frédéric Drouhin président de l’association Primum Familiae Vini

«  »Le négociant bourguignon Frédéric Drouhin a pris dans le débur de l’été la présidence de l’association Primum Familiae Vini. Ce groupe international rassemble onze familles d’Europe dont le nom est synonyme de grands crus et de négoce.

On y retrouve les Rothschild, Pol Roger, Egon Muller, Antinori, Hugel, Symington, Torrès et autres Perrin, tous bien connus dans le monde du vin. Les membres de ces familles se retrouvent périodiquement pour échanger leurs informations, favoriser les contacts et partager les valeurs et les traditions auxquelles ils sont attachés.

1 septembre, 2011 | En Bref… | nouvelle identité |

(Côte Chalonnaise) Naissance du Domaine de la Framboisière

«  »La maison Faiveley, à Nuits Saint Georges, a décidé de regrouper sous le seul nom deDomaine de la Framboisière, toutes les propriétés qu’elle possède à Mercurey, Rully, Givry et Montagny. Soit 73 hectares de vignes, que dirige Julien Bordet, en Côte Chalonnaise. La distribution commerciale de ces vins a commencé au printemps sous cette nouvelle et unique identité. Le chantier de construction d’une grande cuverie a commencé à Mercurey, pour accueillir la vendange du millésime 2012.

1 septembre, 2011 | En Bref… | propositions |

Bourgogne : les grands crus plus vigilants

L’Union des Grands Crus de Bourgogne, que préside M. Liger Belair, a décidé plusieurs mesures pour améliorer encore la qualité et la notoriété des vins. Il s’agit d’interdire la machine à vendanger dans ces grands crus, de limiter les rendements par des opérations en vert et des tris, d’abaisser à 5% le pourcentage de cépages accessoires comme gamay et aligoté. Ces propositions seront soumises à l’agrément de l’Institut national des appellations d’origine.

1 septembre, 2011 | En Bref… | enfin ! |

Trois crus en muscadet

C’est désormais officiel. L’Institut National des Appellations d’Origine (INAO) a reconnu trois crus communaux du vignoble du muscadet. D’autres sont encore en instruction, mais Gorges, Clisson, et Le Pallet symbolisent le plus haut niveau des vins nantais. Ces crus répondent à une volonté des producteurs de faire valider la hiérarchie des muscadets, effective dans les caves, mais sans identité particulière. Ces vins répondent à un cahier des charges drastiques : rendements limités, élevage long, vignes de plus de 6 ans, etc …
. A la dégustation, l’amateur de muscadet « classique » risque d’être un peu déboussolé, car le cépage melon s’exprime sous une nouvelle facette. On trouve avec ces vins de très grands vins blancs de gastronomie, qu’il sera intéressant de faire déguster à l’aveugle. Pour les vignerons de muscadet, enfoncés dans une crise surproduction sur les vins génériques depuis le gel de 2008, et les pertes de marché qui ont suivi, cette reconnaissance constitue un peu de ciel bleu au milieu des nuages. Et signe la force de l’acharnement et de la patience. La démarche des crus a été lancée dans les années 1990, et mise en œuvre officiellement en 2001.

26 août, 2011 | En Bref… | chiffres |

Le crémant de Loire se porte bien

Selon les chiffres de l’interprofession, les sorties de chais en crémant de Loire sont en hausse de 5 % en cette fin de campagne, conséquence d’une forte progression de la vente directe à + 17 %. Elle représente désormais 20 % des volumes commercialisés. En 2010, le crémant de Loire a passé la barre des 10 millions de cols. Les ventes sont en hausse de 13 %, sur le marché français, et de 11 % à l’export. Sur la grande distribution française, volume et valeur sont en progression. Les marques de distributeurs (MDD, un tiers du volume) se positionnent en moyenne à 5 euros la bouteille, alors que les marques et domaines affichent 5,28 €. L’export est tiré en volume par l’Allemagne, avec plus de 23 000 hl expédiés, mais à des prix qui ne progressent pas.

16 août, 2011 | En Bref… | belle réussite |

Château Domeyne : Renaissance d’un cru à Saint Estèphe

«  »La belle au bois dormant s’est réveillée. Le château Domeyne, à Saint Estèphe, était un peu sommeillant, malgré la qualité de son terroir, et la famille Franchini, propriétaire, a fini par s’en dessaisir. Domeyne eut alors la chance de tomber en de bonnes mains, celles de Claire et Gonzague Lurton.
Les 8,3 hectares de la propriété entourent le vignoble de Calon Ségur, sur un beau terroir de gros galets, avec un sous -sol argileux et une assise calcaire, comme il sied souvent dans cette appellation. On ne s’étonnera donc pas de trouver une majorité de merlots (60%), faisant bon ménage avec les cabernets sauvignons, sans lesquels il n’y aurait pas de vrais médocs…
On pourra saluer en revanche, la réussite spectaculaire des Lurton sur ce terroir stéphanois, car le vin affiche un mélange de charme et de puissance, ainsi qu’une complexité aromatique qui fait honneur aux nouveaux propriétaires. Il faut dire que des travaux de rénovation ont été menés pour créer un chai de petites cuves de cinquante hectolitres, qui respecte la personnalité de chaque parcelle. Le deuxième vin, issu d’un terroir moins qualitatif, est étiqueté château Faget, ce qui permet de donner à Domeyne, le meilleur de la propriété. Grâce à quoi le vin est vendu en primeur sur la place de Bordeaux. Déjà riche en crus bourgeois de qualité, Saint Estèphe en compte désormais un de plus.

Origine des textes et photo
le journal du vin.www.lejournalduvin.com

Un mot sur l’auteur :

Pierre Marchesseau

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez notre politique de confidentialité des données personnelles, à lire ici .

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restez informé

Notre partenaire Vins & Saveurs

En vedette, aujourd’hui

Recette et Terroirs en vidéo

Repère du champignon, Marché Chantecoq
Lire la vidéo

Nouveautés

Pierre Marchesseau

Abonnez-vous à notre Newsletter*

Vous aimez recettes-et-terroirs ?
Restez informé des nouveautés du site,
Recevez des invitations VIP,
Soyez informé en avant-première des nouveautés dans notre future boutique,
Recevez les bons plans de la boutique.

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles de Recettes-et-terroirs:

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails.

J'ai lu la politique de confidentialité des donnés personnelles du site et je l'accepte. Cliquez ici pour lire le document.

*1 seule newsletter par semaine

Nous utilisons la plateforme Mailchimp pour notre marketing. En vous abonnant vous acceptez que les informations demandées sur ce formulaire soit transférées à Mailchimp, uniquement pour nos traitements.