Bouteilles plastiques polluantes
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Le plastique, les phtalates et le bisphénol, les dangers.

Vous avez peut être pu voir le reportage “pièces à conviction” sur Fr3.

Le plastique y apparaît comme dangereux lorsqu’il est en contact avec les aliments puis l’organisme.

Les phtalates servent à rendre le plastique souple et le bisphénol le rend moins opaque.
Mais il est possible de ne pas les utiliser.
Les fabricants de biberon arrivent bien à en fabriquer sans.
De même les jouet pour bébés, ne contiennent à priori ni phtalates ni bisphénol A. A priori, car malgré les contrôles, les jouets fabriqués en Chine pourraient bien en contenir.On ne peut faire analyser toutes les pièces, on ne prend qu’un échantillon représentatif, le risque zéro n’existe jamais.

Certains scientifiques on démontré que le plastique (dont on ne peut connaitre la composition…) de certaines bouteilles d’eau contenait des perturbateurs endocriniens et qu’il passaient dans l’eau par transfert.

Bouteilles plastiques
Cela a été prouvé par le biais de petits mollusques très sensible aux variations d’hormones dans leur milieu; dans l’eau contenue dans les bouteilles, ces animaux prolifèrent plus que dans l’eau témoin, or cette augmentation de la fécondité s’explique par une augmentation de composés oestrogéniques.
On nous conseille donc d’éviter de boire de l’eau en bouteille de plastique, privilégier l’eau en bouteille de verre et l’eau du robinet…

De même, on nous déconseille la consommation de boites de conserve et de privilégier les bocaux en verre, surtout lorsqu’on est enceinte.

En effet ces composés sont toxiques pour les bébés in utero et provoqueraient des malformations génitales chez les enfants.

Plage polluée
On a pu voir aussi l’horreur environnementale que provoque le plastique dans la mer. Il y a des endroits où il y a plus de particules de plastiques que de plancton!

Sans parler de toutes ces plages et terres polluées par des billes de plastiques les “larmes de sirène”, destinées à la fabrication du plastique et tombées de leurs conteneurs avant d’arriver à l’usine!

Tous les animaux marin avalent ce qu’ils croient être des oeufs et en meurent… évidemment.

Un mot sur l’auteur :

Pierre Marchesseau

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez notre politique de confidentialité des données personnelles, à lire ici .

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restez informé

Votre Publicité ici

Nouveautés

Recette et Terroirs en vidéo

Repère du champignon, Marché Chantecoq
Lire la vidéo
Pierre Marchesseau

Abonnez-vous à notre Newsletter*

Vous aimez recettes-et-terroirs ?
Restez informé des nouveautés du site,
Recevez des invitations VIP,
Soyez informé en avant-première des nouveautés dans notre future boutique,
Recevez les bons plans de la boutique.

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles de Recettes-et-terroirs et Zechef :

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails.

J'ai lu la politique de confidentialité des donnés personnelles du site et je l'accepte. Cliquez ici pour lire le document.

*1 seule newsletter par semaine

Nous utilisons la plateforme Mailchimp pour notre marketing. En vous abonnant vous acceptez que les informations demandées sur ce formulaire soit transférées à Mailchimp, uniquement pour nos traitements.