Monts de Cats

MONTS DE CATS – Un fromage du Nord

On peut très bien accompagner le Monts de Cats d’un Beaujolais ou d’un Gamay. Il était dégusté autrefois par les familles du Nord, le matin dans leur café. Le nom “mont des Cats” viendrait d’une peuplade germanique les “Cattes” arrivés d’outre Rhin vers 406 ap. J.C.

Les moines antonins venus de Belgique construisirent un ermitage au sommet du mont au milieu du XVIIe siècle. Détruit à la révolution, une communauté cistercienne reconstruisit un monastère élevé au rang d’abbaye en 1847.

Selon les notes du journal d’un frère, la tradition fromagère de la communauté du mont des Cats est antérieure à 1870. L’activité principale de la Communauté cistercienne du mont des Cats est la production fromagère.

On peut trouver à la fromagerie située au village de Godewaersvelde :

le mont des Cats
le flamay : une pâte demi-cuite
le pain de l’abbaye : un flamay en forme de pain

Fiche descriptive
Le Mont de Cats est un fromage de lait de vache à pâte pressée non cuite, à saveur douce, pâte ferme et souple sous une croûte dure. Il se présente en meule d’une belle épaisseur. Sa croûte est de couleur orangée.
Comment le fabrique-t-on’ Sur le modèle du Saint Paulin, ce fromage à pâte onctueuse de couleur crème est affiné deux mois en caves

Valeur nutritive
au 100 g Calcium: 657 à 865 g
Calories: 326 à 384
Glucides: 0
Lipides: 24-29 g
Protéines: 22-27 g

Consommation nature en fin de repas en en-cas avec des crudités ou des fruits et des craquelins.

Un mot sur l’auteur :

Pierre Marchesseau

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez notre politique de confidentialité des données personnelles, à lire ici .

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.