Moutarde

MOUTARDE – HISTOIRE

Un antipoison reconnu !

La moutarde a joué un des rôles les plus anciens dans la médecine folklorique. Au Moyen Age, on soignait souvent les blessures de guerre en appliquant une couche de moutarde de Maille mélangée à de la poudre d’écrevisse sur la plaie.
Durant les grandes épidémies de fièvre jaune qui enlevèrent des milliers de gens sur les bords du Mississipi, la moutarde se vendait à prix d’or et bientôt, les provisions manquèrent dans les magasins de ravitaillement car le bruit courrait que la moutarde protégeait contre la terrible maladie.

Au XVIIe siècle, le vinaigrier Maille distribuent aux pauvres de Dijon de la moutarde pour les aider à lutter contre les engelures. Déjà au 6°siècle avant Jésus-Christ, Phytagore, scientifique grec, reconnaît l’importance du cataplasme de moutarde comme antipoison contre les morsures du scorpion car un démon est plus à même de chasser un autre démon … et la moutarde, en irritant la peau repousse le poison.
Durant la renaissance italienne où le poison semblait l’arme par excellence pour rejeter tout importun en amour, en affaires ou en honneurs, la moutarde servait d’émétique dès que les crampes d’estomac se taisaient sentir après avoir absorbé un liquide ou de la nourriture car on ne savait jamais si une main malfaisante n’avait pas versé quelques savantes mixtures pour vous envoyer ad padres. Très désagréable à prendre, ce remède a quand même sauvé bien des vies et il est encore utilisé dans la médecine traditionnelle.
100 ans plus tard, son collègue Hippocrate prescrivait une vaste gamme d’antidotes à base de moutarde.
Aux lles Faroe, on composait un emplâtre à partir des graines de moutarde réduites en poudre dont on enduisait la joue dès qu’une rage de dent se faisait sentir. L’huile contenue dans les graines de moutarde est comestible mais on s’en sert surtout dans les produits pharmaceutiques, les articles de savonnerie, de cuir et de laine.
À aujourd’hui …

Antiseptique (Cataplasme sinapisé)
Apéritive (Nature)
Elle stimule l’appétit dans les hors-d’oeuvre.
Contre la bronchite (Cataplasme sinapisé)
ainsi que l’asthme et la pneumonie.
Nos grands-mères, on se rappelle, dès qu’on avait un soupçon de grippe, une névralgie, une ecchymose n’hésitait pas à nous badigeonner de vaseline ou d’un autre corps gras pour ensuite étendre une couche de purée de moutarde (feuilles et tiges) sur laquelle elles étendaient une gaze fixée à l’aide de bande adhésive qu’il fallait conserver pendant des heures.
Le gras est essentiel car l’application directe de la moutarde sur la peau peut irriter l’épiderme et même causer un type de brûlure.
Contre les maux de gorge (Gargarisme)
Désinfectante (Cataplasme sinapisé)
Digestive (Nature)
Elle facilite la digestion en favorisant la sécrétion de sucs gastriques si elle est utilisée en petite quantité comme condiment.

Emétique / ou vomitive
Préparation
Ajouter 1 c. à t. de farine de moutarde dans un verre d’eau tiède et boire le tout. C’est affreux et le résultat est garanti.
Lénitive (Cataplasme sinapisé)
apaise la douleur
Stimulante (Bain)
repose les pieds fatigués – il suffit d’ajouter une poignée de graines de moutarde broyées dans un petit bac d’eau
Chaude et de laisser tremper vos pieds une dizaine de minutes. Ils en concevront un bien-être évident.

En médecine la moutarde était utilisée en soins externes uniquement (cataplasmes, bains, sinapismes) pour soigner les congestions pulmonaires, les bronchites, névralgies et douleurs rhumatismales.

En cuisine
Lorsqu’elle est douce elle accompagne les plats de poisson et lorsqu’elle est forte elle convient mieux aux viandes froides, charcuteries, rotis et sauces chaudes pour volailles et viandes blanches.
Elle entre bien sur dans la composition de la célèbre “mayonnaise” mais aussi dans les vinaigrettes accompagnant salades et crudités. Attention, dans les sauces chaudes, la moutarde doit être ajoutée en fin de cuisson pour ne pas perdre sa saveur.

Nutrition
Les feuilles de moutarde sont une excellente source de vitamine C, de vitamine A, de fer et de potassium.

On dit la moutarde apéritive, stimulante, digestive, désinfectante, antiseptique, laxative et vomitive. Elle favorise la sécrétion des sucs gastriques et des glandes salivaires, stimulant l’appétit et facilitant la digestion si elle est utilisée modérément, autrement elle devient irritante.

L’huile de moutarde aurait un effet antibactérien et antifongique puissant. On se sert de la moutarde en bain de pieds ou en cataplasme pour décongestionner les sinus et les poumons, elle soigne entre autres la pneumonie et la bronchite.

La saveur piquante de la moutarde provient de la myrosine et du myronate, deux composants contenus dans les graines de moutarde noire ou brune. Le myronate est absent de la moutarde blanche, ce qui explique pourquoi elle est moins forte.

Les feuilles contiennent des substances qui peuvent provoquer l’augmentation du volume de la glande thyroïde; pour éviter ce problème, il s’agit de les consommer avec modération et de veiller à consommer des aliments qui offrent un bon apport en iode, comme les fruits de mer, les poissons et les algues.

Moutarde
Brassica et Sinapis spp, Crucifères

Nutrition

Les feuilles de moutarde sont une excellente source de vitamine C, de vitamine A, de fer et de potassium.

On dit la moutarde apéritive, stimulante, digestive, désinfectante, antiseptique, laxative et vomitive. Elle favorise la sécrétion des sucs gastriques et des glandes salivaires, stimulant l’appétit et facilitant la digestion si elle est utilisée modérément, autrement elle devient irritante.

L’huile de moutarde aurait un effet antibactérien et antifongique puissant. On se sert de la moutarde en bain de pieds ou en cataplasme pour décongestionner les sinus et les poumons, elle soigne entre autres la pneumonie et la bronchite.

La saveur piquante de la moutarde provient de la myrosine et du myronate, deux composants contenus dans les graines de moutarde noire ou brune. Le myronate est absent de la moutarde blanche, ce qui explique pourquoi elle est moins forte.

Les feuilles contiennent des substances qui peuvent provoquer l’augmentation du volume de la glande thyroïde; pour éviter ce problème, il s’agit de les consommer avec modération et de veiller à consommer des aliments qui offrent un bon apport en iode, comme les fruits de mer, les poissons et les algues.

MOUTARDE – SAVOIR ACHETER

Eau, eau, au chaud !

La moutarde n’aime pas l’eau. La moutarde en poudre doit-être conservée à l’abri de la chaleur et de l’humidité.
Pour les graines c’est identique.
Maintenant si vouq achetez de la moutarde en pot, c’est un peu selon vos goûts !Achat

La moutarde en poudre doit-être conservée à l’abri de la chaleur et de l’humidité. Pour les graines c’est identique. Maintenant si vous achetez de la moutarde en pot, c’est un peu selon vos goûts !
Achat: Choisir de la moutarde aux feuilles fraîches, souples et bien colorées. Écarter des feuilles sèches, jaunies ou flétries ainsi que les feuilles aux tiges épaisses et dures car elles sont fibreuses.
La moutarde condiment se conserve au réfrigérateur dans un récipient bien fermé, car elle s’affadit à la température de la pièce. La poudre de moutarde et les graines entières se rangent au sec et à l’abri de la chaleur. Les feuilles de moutarde sont fragiles. Placées dans un sac de plastique perforé et réfrigérées sans être lavées, elles se conservent quelques jours. Elles se congèlent comme l’épinard. L’huile de moutarde se conserve au réfrigérateur ou dans un endroit frais.

MOUTARDE – Sous toutes ses formes !

En poudre, en graine… que de possibilités…

Excellente pour assaisonner les potages, les ragoûts. Elle agit comme un agent de conservation dans les chutneys et les marinades. Les graines de moutarde sont utilisées entières comme dans la choucroute afin de donner une saveur plus douce à certaines préparations acides. Les graines de moutarde se marient avec les préparations à base de vinaigre…

Un mot sur l’auteur :

Pierre Marchesseau

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez notre politique de confidentialité des données personnelles, à lire ici .

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.