Pourpier

POURPIER – Découverte

Une bonne association : pourquoi ?
Salade de pourpier et poivron assaisonnés de citron et d’huile d’olive : la biodisponibilité du fer dont le pourpier est particulièrement riche sera améliorée par la vitamine C très abondante du poivron et du citron. On adoucit cette salade un peu piquante avec des tomates bien mûres.

Au jour le jour:
Salade de pourpier aux herbes aromatiques : le pourpier, riche en minéraux sera bien complété par les abondantes vitamines des herbes : C, B9 et carotènes.

En potage avec du parmesan : un plat très riche en calcium, pourpier et fromage, d’autres légumes pouvant compléter l’apport en fibres, dont le pourpier n’est pas très riche carottes, pommes, de terre, tomates.
Salade de pourpier et magret de canard, pour un apport en fer optimal, la présence de protéines animales favorisant l’assimilation de fer végétal.

Appelé parfois « pied de poule », le pourpier possède des feuilles charnues et épaisses, de saveur légèrement acidulée. On le sert cru, en salade dans le mesclun ou cuit, sauté à la poêle. Il est parfois proposé confit au vinaigre, comme les câpres. C’est une bonne source de fer, d’autant mieux utilisé qu’il est accompagné de vitamine C : 100 g assurent 18 à 30 % de l’AJR pour le fer. Choisissez le pourpier jeune, avec de petites feuilles bien tendres. Consommez-le sans attendre, car il ne se conserve pas longtemps, même au réfrigérateur.

POURPIER – RECETTE

150 grammes à 200 grammes de pourpier,
2 tomates en tranches fines,
un petit concombre,
2 oignons verts feuilles et tiges,
persil, feuilles de menthe,
jus de citron,
huile d’olive,
sel et poivre.

Couper les tomates en tranches fines et le petit concombre en petits dès.
Installer le tout à plat sur un plat plat. Ajouter les feuilles et les jeunes tiges de pourpier par dessus, on mange pratiquement tout dans cette salade, puis quelques oignons verts feuilles et tiges coupés en lamelles.
J’assaisonne avec du persil et des feuilles de menthe, le tout hachés menu, un jus de citron, et, bien sûr, de l’huile d’olive, sel et poivre.

Conseils du chef:
Cette salade-écolo-plurielle, comme la nomme Biodi Youtal, permet toutes les variantes qu’on peut obtenir en supprimant tomate, concombre, ou en rajoutant de la salade roquette, du pain libanais, pain pita croustillant et coupés en petits morceaux, du thon, des sardines à l’huile, ou des fritures de petits poissons, etc.

Un mot sur l’auteur :

Pierre Marchesseau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.