Vin de Saumur

VIN DE SAUMUR – HISTOIRE

A Saumur, les vignerons et producteurs ont aménagé des caves dans le sol de craie du terroir afin que les vins puissent se stabiliser dans des conditions optimales.

Si vous visitez la région de Saumur, nous vous recommandons de visiter l’une de ces caves. Elle s’appelle “tuffeau”.

On trouve des vins rouges, blancs secs, mousseux et rosés à Saumur.

Les vins rouges sont légers et fruités. Ceux de Saumur Champigny sont parmi les meilleurs vins rouges de la Vallée de la Loire.

Les vins mousseux prennent avantage du sol calcaire et des caves mentionnées ci dessus. Ils sont une alternative économique au Champagne.
Les vins blancs de Saumur sont nerveux et peuvent reposer quelques années dans une cave.

Informations sur le vin de Saumur:

Appellation:

Appellation Saumur Champigny Controlée
Appellation Saumur Controlée
Appellation Cabernet de Saumur Controlée
Appellation Coteaux de Saumur Controlée
Appellation Saumur Rouge Controlée
Appellation Saumur Blanc Controlée
Appellation Saumur Brut Controlée
Situation:

Sud Est d’Angers, sur la rive gauche du fleuve, à l’Est des Coteaux du Layon et d’Anjou.

Lieu: Saumur, Le Puy Notre Dame, Varrains, Vaudelnay, Saint Cyr en Bourg, Turquant, Champigny, Dampierre sur Loire, etc…

Sol: Craie, Calcaire.

Superficie: 4,000 ha

Production: 20 million de bouteilles

Cépages:

Rouge:
Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon

Blanc: Chenin blanc, Chardonnay

Type de vin: Vin rouge fruité

Vin blanc sec

Vin blanc mousseux

Age: Rouge: 2 à 8 ans

Blanc: 1 à 3 ans

Millésimes: recommandés Rouge: 2003, 1998, 1997

Blanc: 2003

Arômes:

Vin mousseux : Fleurs blanches, Brioche.

Vin blanc sec:,Pomme, Genêt.

Vin rouge: Fruits rouges, Réglisse

Déguster avec: Divers

Fromage:

Rouge:

– Chabichou du Poitou
– Crottin de Chavignol
– Saint Nectaire
– Valencay

Les Vins de Saumur du Nord de la Vienne

Saumur rouge:
Appellation d’Origine Contrôlée de Cépage 100% cabernet franc

Après une vinification traditionnelle et un élevage très respectueux de la beauté du produit, le vin est mis en bouteille dans les caves à 25m sous terre.

Isolé dans des galeries, il continue son élevage au calme, à l’abri de la lumière et des variations de température.

Le Saumur rouge possède une robe griotte d’une belle couleur profonde. Le nez est très riche en fruits.

Sur un départ de notes de fruits cuits, confiture de fraise, de mûre, pour finir sur des arômes de fruits frais, groseille, framboise.

La bouche est franche, riche et fruitée.

Il est de plus en plus souvent consommé sur certains poissons et en accompagnement de crustacés.

Saumur blanc:
Appellation d’Origine Controlée, de cépage Chenin ou Pineau de Loire

Le Saumur blanc est un vin à boire relativement jeune. Il gagne souvent à avoir une année d’élevage.
Vin puissant et aromatique, sa rondeur est caractéristique du chenin ayant fait sa fermentation malolactique. Vin très agréable sur du poisson tandis que son nez floral lui donne toutes les caractéristiques d’un excellent blanc sec d’apéritif. Servi frais 8 à 10°C.

Crémant de Loire:
Appellation d’Origine Contrôlée de cépage Chenin ou Chardonnay

Le Crémant de Loire a des conditions de productions très particulières: récolte à la main, pressurage spécial, durée de la conservation en cave…

Les jus subissent une double fermentation: la première, la fermentation alcoolique est effectuée à basse température sur des premiers jus.

Puis après fermentation malolactique le vin est mis en bouteille où il effectuera la prise de mousse avant d’être conservé sur “lattes” pendant plus de 12 mois, souvent 2 à 3 ans.

Les reflets dorés du Crémant de Loire sont mis en valeur par la finesse et la persistance des bulles.

Il a la finesse et la noblesse d’un vin de réception.

Contact et correspondance Ambassade : Claude MOREAU
Président,
Coordonnateur Régional
Centre Rencontre rue du 8 Mai 17540 SAINT SAUVEUR D’AUNIS
Tel/Fax : 05 46 01 98 07 par e-mail

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTE, CONSOMMER AVEC MODERATION

VIN DE SAUMUR – SAVOIR ACHETER

Le Saumurois
Classé administrativement en Anjou, Saumur a pourtant beaucoup de points communs avec la Touraine : paysages, méthodes de culture et de vinification, et des sols de cailloux et sables siliceux recouvrant un sous-sol de craie tuffeau.

Le vignoble, qui produit un peu plus de rouge que de blanc, s’étend sur 38 communes. Deux lignes de coteaux, l’une sur les bords de la Loire, l’autre sur les rives du Thouet et de la Dive, se rejoignent à Saumur, où se trouvent les crus les plus renommés.

Blancs

Pour avoir droit à l’appellation, les blancs doivent titrer au moins 9%vol et conserver moins de 10 grammes de sucre. Ils sont donc toujours secs. Remarquablement légers et fins, fruités et frais, ils sont cependant vigoureux et capables de bien vieillir, avec un parfum suave qui s’amplifie avec l’âge, et un goût particulier : celui du tuf, qu’ils doivent au sous-sol et qui les distingue nettement des vins d’Anjou.

Par exemple, le Domaine de “Langlois-Château”, de couleur jaune pâle, est très frais, légèrement perlé, beaucoup plus doux qu’un sauvignon, capable d’accompagner les poissons en sauce. Il peut se conserver jusqu’à 10 ans, au cours desquels sa robe tourne au jaune d’or.

Rosés

Le Cabernet de Saumur est un rosé demi-sec très proche du Cabernet d’Anjou, et vinifié de la même façon (pressage sans foulage; rendement de base : 40 hl/ha). Il s’en distingue toutefois en se montrant plus sec et plus élégant. Production : 4.000 hl.
Il doit titrer de 9,5 à 13%vol. A boire dans ses jeunes années.
Température de service : 8°C.

Rouges

Les rouges sont issus de cabernet franc et cabernet sauvignon, et doivent titrer de 9,5 à 13%vol.
Ils sont réputés à Turquant, Montsoreau, et Montreuil-Bellay, mais le plus renommé est le Saumur-Champigny.

Champigny est un hameau de la commune de Souzay, produisant sous cette appellation le meilleur rouge du Saumurois et sans doute de tout l’Anjou.
L’appellation est accordée à 9 communes du plateau qui surplombe les vallées de la Loire et du Thouet. Le vin, à la fois velouté et corsé, ressemble à ceux de Chinon et de Bourgueil, en plus corsé. Dans sa meilleure expression, il présente un bouquet épanoui de framboise et de fraise des bois.

Effervescents

Un vin léger qui prend facilement la mousse, et d’excellentes caves creusées dans le tuffeau, maintenant une fraîcheur constante : les conditions de base favorables à la production de mousseux sont réunies.

L’appellation Saumur mousseux concerne quelques rosés (moins de 10% de l’appellation), mais surtout des blancs, élaborés par seconde fermentation en bouteille puis assemblage, avec un rendement de base de 60 hl/ha.
Chenin, chardonnay, sauvignon, cabernet franc, cabernet sauvignon, côt, gamay, grolleau, pineau d’Aunis, et pinot noir, sont admis dans le Saumur mousseux, un vin consommable dès sa commercialisation, et conservable 5 ans.
Température de service : 8°C.

L’appellation Saumur pétillant concerne uniquement des blancs.

Les bons producteurs d’effervescents du Saumurois sont établis à Saint-Hilaire Saint-Florent.

Coteaux de Saumur

Il s’agit de blancs demi-secs récoltés sur les 13 meilleures communes :
Brézé, Chacé, Dampierre, Epieds, Fontevrault, Montsoreau, Parnay, Saint-Cyr-en-Bourg, Saint-Hilaire-Saint-Florent, Saumur, Souzay, Saix (Vienne), et Turquant (Maine-et-Loire).

Alors que l’appellation Saumur tolère 20% de chardonnay et sauvignon, les Coteaux de Saumur sont issus exclusivement de chenin.

Les raisins sont récoltés à bonne maturité, par tries successives. Ce ne sont donc pas des blancs secs, mais des demi-secs ou des moelleux. Ils doivent titrer 12%vol. Le rendement de base est limité à 30 hl/ha.

Ce vin n’est produit que si le millésime s’y prête, mais en quantité confidentielle : 140 hl en 1986, moins d’un millier d’hectolitres les bonnes années.
Consommable à partir de 3 ans, il peut être conservé une dizaine d’années.
Température de service : 8 à 10°C.

Bonnes adresses du Saumurois

* Domaine Lavigne, à Varrains;
* Domaine des Sanzay, à Varrains;
* René-Noël Legrand, à Varrains;
* Ch. de Montreuil-Bellay;
* Ch. de Chaintres;
* Domaine Filliatreau, à Chaintres;
* Ch. de Hureau, à Dampierre.

Un mot sur l’auteur :

Pierre Marchesseau

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez notre politique de confidentialité des données personnelles, à lire ici .

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.