Recette Bûche de Noël au chocolat Tanariva

Cette recette de Bûche de Noël au chocolat tanariva aux saveurs acidulé au lime c’est déjà tout un programme.
Le chocolat Tanariva est un chocolat au lait en provenance de l’île de Madagascar.


1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles Soyez le premier à noter cette recette
Pour laisser une note, pas besoin de vous connecter, mais vous acceptez un cookie (durée 1 an) sur votre appareil.
Pour en savoir plus sur notre politique de confidentialité des données, c'est ici

Type de plat : Plat
Type de cuisine : Cuisine européenne
Temps Total : 885 minutes
Calories : Elevée
Auteur : Pierre Marchesseau
Temps de préparation : 25 minutes
Temps de cuisson : 20 minutes
Temps de repos : 840 minutes
Pour 20 Personne(s)
Difficulté : Moyenne
Budget : €€

Ingrédients de la recette Bûche de Noël au chocolat Tanariva

– 24 oeufs entiers bien frais,
– 800 grammes de farine tamisée,
– 320 grammes de sucre en poudre,
– 450 grammes de beurre de qualité,
– 100 grammes de noix,
– 1/2 litre de lait entier,
– 1/2 litre de lime ou jus de citron vert,
– 700 grammes de chocolat Tanariva
– 4 feuilles de gélatine environ 12 grammes si vous utilisez de la poudre
– 400 grammes de crème chantilly.

Préparation de la recette Bûche de Noël au chocolat Tanariva

Le Biscuit:
Mettre le four à préchauffer environ 180/200° th à 6/7
Préparer une pâte à quatre-quarts au chocolat, prendre la recette de base.
Etaler l’appareil sur une plaque allant au four à bords televés et hauts recouverte d’une feuille de papier sulfurisée et légèrement beurrée ou huilée. mettre 2 cm d’épaisseur de d’appareil à biscuit.
Cuire l’appareil au four à chaleur tournate si possible pendant 10 minutes. A la sortie du four parsemer la surface du biscuit des noix et réserver dans un endroit tiède mais pas chaud ni froid.
La crème au citron vert.
Mettre de l’eau dans un bol et y rajouter les 4 feuilles de gélatine.
Faire bouillir un demi litre de citron vert avec 100 grammes de sucre en poudre.
Mélanger les 10 jaunes d’oeufs dans un saladier profond, rajouter 3 oeufs entiers et 100 grammes de sucre en poudre. Le mélanger pendant quelques minutes et le verser dans une casserole. Mettre sur le feu et porter à ébullition.
Retirer du feu et rajouter 250 grammes de beurre mou en pommade et les 4 feuilles de gélatine. Couler l’ensemble dans un moule aux parois non collantes si possible ou tapisser d’une feuille de papier sulfurisée qu’on aura légèrement beurrée ou huilée. Mettre le moule au froid pendant plusieurs heures. 3/4 environ.
La Mousse Tanariva
Faire chauffer 1/2 litre de lait et y ajouter en mélangement doucement 2 jaunes d’oeufs, 20 grammes de sucre en poudre,600 grammes de chocolat au lait Tanariva, puis laisser refroidir à la température ambiante. Pas plus. Rajouter alors la crème chantilly bien ferme et mélanger l’appareil à la cuillère de bois avec beaucoup de délicatesse pour garder un maximum d’aération. Elle sera plus légère. Réserver au réfrigérateur le temps de dresser la bûche.

Dressage de la bûche de Noël au chocolat Tanariva
Prendre une tôle rectangulaire à génoise à bords hauts ou une en forme de gouttière, pas mal pour l’effet circulaire. La mettre deux heures au congélateur. Au moment du dressage la garder à l’air ambiant une dizaine de minutes maxi.
Déposer la mousse au chocolat jusqu’à la moitié de la hauteur du moule. Disposer ensuite une couche de citron vert, remettre une couche de mousse au chocolat et poser le biscuit sur le tout.
Mettre une nuit ou 12 heures au réfrigérateur.
Le lendemain démouler la plaque sur votre table de travail côté biscuit. Le faire avec délicatesse.
Décorer selon votre goût.

Il est possible de rajouter un peu de sucre glace ou du cacao et de strier avec la pointe d’une fourchette pour imiter l’écorce de bois, origine de la bûche de noël. Rajouter des personnages en sucre, Père Noël, Mère Noël, arbres, traîneaux, animaux et surtout se faire plaisir. Un beau décor est toujours appétissant.

(photo : lafaimdesdelices.fr)


*Les quantités sont toujours données à titre approximatif et pour un nombre précis, elles dépendent du nombre de personnes en plus ou en moins, de la grandeur des plats utilisés et du goût de chacun.



Laisser un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez notre politique de confidentialité des données personnelles, à lire ici .

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.