Camomille

CAMOMILLE – VERTUS

Si l’appellation botanique de la camomille est chamaemelum nobile, on la trouve pourtant chez les pépiniéristes sous le nom d’anchénis. Plusieurs plantes apparentées portent parfois le nom de camomille, vérifier le descriptif et le nom de la plante avant de l’acheter. L’Espèce représentée si contre est la variété de camomille la plus fréquemment utilisée.

Elle est aussi répertoriée sous le nom de camomille anglaise ou vivace. Ces petites fleurs délicates, à pétales blancs et au coeur jaune se répartissent parmi ces feuilles duveteuses. la Plante à tendance à se répandre et ne dépasse que très rarement 30 cm de haut. On peut l’utiliser pour délimiter les allées dans le jardin. La variété sans fleurs cultivé pour cet usage et la treneague idéal pour une pelouse. Elle ne peut être considéré comme une herbe. En effet seules les fleurs de la camomille sont utilisées pour leurs propriétés. La camomille sera mieux mise en valeur regroupée en bouquets touffus dans un parterre. Isolée elle ressemble à une mauvaise herbe, elle se multiplie par autogermination. Cette plante fait partie des plantes rustiques vivaces, elle aime les endroits ensoleillés ou semi-ombragés. Peu exigente elle s’adapte aux sols pauvres et se multiplie par divisions ou semis. On n’utilise les fleurs, pour les arts et la décoration, l’hygiene et la beauté, les usages domestiques, la cuisine, la médecine et la santé.

CAMOMILLE – HISTOIRE

Originaire de l’Europe, d’Afrique et d’Asie, la camomille est maintenant cultivée presque partout. Elle est une des herbes les plus connues. Il y a deux différentes camomilles. La camomille vivace, appelée camomille romaine, et la camomille annuelle, appelée camomille allemande, voir Matricaria recutita. Si l’on veut faire de la tisane avec les fleurs, on doit récolter ces dernières au moment où les pétales commencent à se tourner sous le disque de la fleur.

La camomille allemande ressemble à l’autre camomille, Chamaemelum nobile, qui elle est vivace. Son arôme est un peu moins prononcé et elle est par conséquent un peu moins amère lorsqu’elle est consommée en infusion. La camomille allemande contient un peu plus d’huile volatile qui contient un anti-inflammatoire et un analgésique efficace pour la guérison de brûlure et la prévention d’ulcère et d’infection.

CAMOMILLE – USAGE

Antispasmodique, antalgique, antiseptique intestinal. On la conseille en cas de digestion difficile, de règles douloureuses de colites de migraine de nervosité d’insomnie, fièvre, courbatures. Elle est indiquée aussi pour les coliques et toute forme d’irritation intestinale.

En usage externe, crème ou compresse, elle est efficace en cas de conjonctivite, maladie de la peau, dartres, eczéma, inflammation des paupières. En infusion 2 cuillères à café pour 1/4 de litre d’eau bouillante laisser infuser 10 minutes, 2 à 3 tasses par jour pour améliorer la digestion calmer la douleur des règles. En huile 50 g de fleurs séchées pour 1/2 litre d’huile d’olive, laisser au soleil pendant 10 jours avant de filtrer. En friction pour les douleurs rhumatismales. En vin digestif 50 g de fleurs séchées dans un litre de vin laisser macérer, filtrer. Dans un litre de vin rouge faire macérer 50 g de fleurs et 20 g de zeste d’orange non traitée pendant10 jours, ajouter 50 g de sucre roux et filtrer.

Un mot sur l’auteur :

Pierre Marchesseau

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez notre politique de confidentialité des données personnelles, à lire ici .

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.