Cynoglosse

CYNOGLOSSE – HISTOIRE

Le cynoglosse qui porte le non scientifique de glyptocephalus cynoglossus. Il est classé parmi les poissons plats. Les larves pélagiques ont un corps symétrique et évoluent en position verticale. Plus tard, un des yeux se déplace sur l’autre face du corps en passant par le haut de la tête dont le squelette se transforme. Les jeunes commencent à nager de travers sur un côté et s’adaptent à la vie sur les fonds. La face pourvue des yeux est sombre, l’autre incolore. Les nageoires dorsales et anales sont longues à rayon mous. Absence de vessie natatoire.
Caractéristique Forme allongée, piquant anal. Ligne latérale presque rectiligne. Face pigmentée rêche, d’un gris-brun uni. La pointe de la nageoire pectorale de la face colorée est noire. Sa bouche est très petite.

Sa longueur est maximum de 55cm, il pèse de 2 à 5kg. Il se norrit de vers, de mollusques, de crustacés et de petits échinodermes. Ils ont une zone
d’évolution sur les fonds meubles à une profondeur de 100 à 400 m de profondeur. Ils aiment une température entre 5 à 7°C. Il est surtout rencontré en Norvège, Féroé, nord Amérique
Reproduction: Sa maturité sexuelle survient entre 4 et 5 ans . Il fraye de mai à septembre. Jeunes et adultes vivent en profondeurs. Son développement embryonnaire et larvaire est peu connu. On le pêche au chalut, à la senne tournante ou en filets fixes. Sa taille minimum internationale est de 28 cm.

Un mot sur l’auteur :

Pierre Marchesseau

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez notre politique de confidentialité des données personnelles, à lire ici .

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.