Fenugrec

FENUGREC – Découverte

Les graines oléagineuses moulues font partie de nombreux currys et rentrent dans la fabrication du ras-el-hanout.
nom latin : trigonella foenum-graecum
famille: légumineuses
arôme et saveur : La plante a une odeur de foin fraîchement coupé. Les graines et les feuilles ont une saveur amère qui rappelle le céleri. Inde
Histoire et légendes : Dans l’ancienne Egypte, le fenugrec est utilisé pour embaumer les morts. Les Romains le cultivent pour nourrir leur bétail et les chevaux, d’où son nom latin “foenum-grecum” qui signifie “foin grec”. C’est encore l’usage qu’on en fait en Inde et dans le bassin méditerrannéen. Au Moyen Age, on l’utilise pour traiter la calvitie.

Apparence et culture : Originaire d’Inde et du sud de l’Europe, le fenugrec est une plante annuelle qui peut atteindre 20 cm de haut. Ses feuilles découpées en 3 lobes ressemblent à celles du trèfle et ses fleurs sont blanches tirant vers le jaune. Elles se transforment en longues gousses pointues et légèrement recourbées qui contiennent une douzaine de graines. Ces graines très dures, oblongues et anguleuses sont beiges. Le fenugrec apprécie les climats doux, non pluvieux. Il pousse à l’état sauvage en Afrique du nord. On le cultive en Inde, en Egypte, au Liban, en Argentine et en France.

Cuisine : Le fenugrec est très utilisé dans les cuisines d’Afrique et d’Inde. Ses feuilles accompagnent les légumes tels les épinards et les pommes de terre. Ses graines entrent dans la préparation des currys. Le fenugrec est peu utilisé dans la cuisine occidentale. Vous pouvez en accomoder un plat de poisson ou une salade. Les feuilles peuvent être utilisées fraîches et sont amères. L’amertume des graines peut être atténuée si on les fait griller légèrement, avant de les moudre. Veillez cependant à ne pas trop les laisser sur le feu sous peine d’accentuer cette amertume.

Diététique : Le fenugrec est un stimulant du métabolisme qui aide à réguler le diabète et l’hypotension artérielle. Il a des propriétés digestives et combat l’anémie, par sa forte teneur en fer. Il est riche en vitamines, sels minéraux et protéines. divers : Riche en azote, le fenugrec fournit un fumier naturel de bonne qualité. On l’utilise aussi pour teindre en jaune les textiles.

FENUGREC – SAVOIR ACHETER

Cette plante gélive annuelle, la Trigonelle foenum-graecum dite le Fenugrec a un port dressé qui atteindra 45 à 60 cm de haut si vous le laissez aller à sa maturité. Mais, le plus souvent, on le récolte avant qu’elle ne développe une pousse, parce que le Fenugrec est principalement cultivé comme “une graine germée”. Pourtant, les graines sont un des ingrédients majeurs de la poudre de curry, à laquelle elle apporte sa couleur jaune. Les plants à maturité, comme ci-contre ont de nombreuses propriétés culinaires et médicinales. Utilisez les graines germées, parvenues à un stade avancé de croissance pour relever une salade ou agrémenter un sandwich. Malgré leur goût fort et amer les feuilles arrivées à maturité entre dans la composition de certains plats indiens. Si vous voulez cultiver votre fenugrec dans votre jardin, faites partir vos semis sous cloche et repiquez-les ensuite, quand ne subsiste plus aucun risque de gel, ou bien semez directement dehors à la fin du printemps.

Pour produire les germes au goût de curry, faites germer les graines sous les couches de papier essuie-tout humides, bien éclairées, à l’intérieur de la maison. Maintenez ce papier humide, et récoltez les graines germées lorsqu’elles sont prêtes, ce qui ne prendra pas plus de six jours. Lavez-les et égouttez-les. Vous pourrez vous procurer des pots spéciaux pour faire germer les graines, ou plus simplement vous les mettrez dans un pot en verre, recouvert d’un morceau de tissu et fermé par un élastique. Le secret consiste à garder les graines humides, mais à enlever l’excès d’eau, de façon que les graines ne pourrissent pas. Dans cette plante on utilise les feuilles, les graines et les graines germées, pour l’art culinaire et ses recettes de cuisine, les usages domestiques et la pharmacologie.

Un mot sur l’auteur :

Pierre Marchesseau

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez notre politique de confidentialité des données personnelles, à lire ici .

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.