Revue de presse Vins par Paulo le sommelier
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

La revue de presse de Paulo (9 juin 2011)

5 juin, 2011 | En Bref… | Advini s’agrandit |

Edonia change de mains dans le négoce Libournais

La société Edonia, petite maison de négoce du Libournais, vient d’être acquise par le groupe Advini, par l’intermédiaire de sa filiale Antoine Moueix, autre négociant du Libournais. Edonia distribue des grands crus de Bordeaux, principalement à l’export, ainsi que le cru argentin Alta Vista, et le château Dereszla, en Hongrie. Advini, qui possède entre autres Laroche, Jeanjean ou Rigal, montre aussi sa volonté d’étendre son emprise commerciale sur les grands vignobles français.

5 juin, 2011 | En Bref… | moteur ! |

Depardieu, acteur dans ses vignes en Anjou

On connaît Gérard Depardieu acteur. On connaît Gérard Depardieu vigneron. Le réalisateur Sony Slow a rassemblé les deux figures dans un court-métrage tourné cet hiver dans ses vignes du Château de Tigné en Anjou, sa toute première acquisition viticole. Dans “Grenouille d’hiver”, l’acteur incarne Benjamin, viticulteur en deuil.
Le film a été produit par la société Nompareille Productions de Jean-Maurice Beyllache, par ailleurs responsable des relations publiques de la maison saumuroise Bouvet-Ladubay, la même qui produit la cuvée Taille Princesse, signée… Gérard Depardieu. Le court-métrage de 17 minutes a été présenté au dernier Festival de Cannes.

4 juin, 2011 | Viticulture | vin d’été |

Le clairet : un rosé de Bordeaux pas comme les autres

Le clairet de Bordeaux est une production singulière, une appellation unique qui recouvre des vins pas tout à fait rosés, mais pas tout à fait rouges non plus, et qui se situent exactement entre les deux. On pourrait dire aussi que ce sont des rosés très corsés, ou bien des rouges très légers. Ce sont en tout cas des vins d’été, à consommer frais, dans les deux années qui suivent les vendanges. Ils affichent une couleur plus foncée que les rosés, et des arômes de fruits rouges traditionnels des cépages dont ils sont issus, c’est-à-dire merlot et cabernets.
Aux vendanges du millésime 2010, on a compté 230 producteurs de clairet en Gironde, pour 688 hectares, et un volume de production de 35.600 hectolitres. Par comparaison les producteurs de rosés étaient alors plus de mille, cultivant 4.400 hectares, et produisant 226.300 hectolitres. Ceci montre que le clairet est une niche dans la production totale des vins de Bordeaux, qui dépasse couramment les cinq millions d’hectolitres. Mais c’est une vieille tradition qui se maintient, et qui conserve un fidèle club d’amateurs. Pour certains, le clairet serait même l’ancêtre des vins rouges du Bordelais, le fameux « claret » cher aux Anglais, qui était un rouge léger et fruité à boire dans l’année. Le clairet de Bordeaux est produit principalement sur les coteaux qui bordent la Garonne, en amont de la ville, ainsi que dans l’Entre deux Mers. La cave coopérative de Quinsac s’en est fait une spécialité.

4 juin, 2011 | En Bref… | palmarès |

Concours : 1.200 vins médaillés à Bordeaux

La 55ème édition du concours de Bordeaux-Vins d’Aquitaine a eu lieu, comme tous les ans, dans le cadre de la Foire Internationale à Bordeaux Lac. 4.073 échantillons, provenant de cent appellations différentes, ont été dégustés par mille professionnels du vin ; ceux-ci ont attribué 377 médailles d’or, 514 médailles d’argent, et 313 médailles de bronze.

3 juin, 2011 | En Bref… | association |

Lubéron : Quatre coopératives fusionnent

Quatre coopératives viticoles du Vaucluse, situées dans les communes de Lourmarin, Cadenet, Lauris et Cucuron, ont décidé de s’associer, et dévoilent leur nouvelle identité graphique : « Louérion Terres d’Alliance ». Louérion est le nom donné au Lubéron à l’époque des Romains. Cette nouvelle dénomination témoigne d’une volonté commune de véhiculer des valeurs ancestrales, mais aussi de se rassembler pour construire l’avenir. Ainsi est née une synergie, et une communion d’hommes, de terroirs, de couleurs et d’arômes.
La nouvelle structure représente une production de 50.000 hectolitres de vins, dont 22.000 en appellation Lubéron, , avec 1.500 hectolitres issus de l’agriculture biologique. Les volumes en bio devraient doubler dans les deux ans à venir. Les points de vente situés dans chaciun des quatre villages permettent aux amateurs d’acquérir tous les vins de la gamme, en bouteilles, en vrac ou en bag in box.

3 juin, 2011 | En Bref… | ça c’est fait ! |

Bonfils achète Château Capitoul

Déjà présent dans l’Aude avec les domaines de La Motte (Narbonne), La Boulandière (Lézignan-Corbières) et les Garrigues de Truilhas (Sallèles-d’Aude), le groupe viticole héraultais Bonfils vient d’acheter le Château Capitoul, situé dans le massif de la Clape, entre Narbonne et Gruissan. Il était la propriété de Charles Mock qui avait acheté Château Capitoul en 2001. Depuis, 80% des vignes ont été renouvelées, les bâtiments rénovés, un nouveau chai a été réalisé, des salles de séminaires ont été aménagées ainsi que des chambre d’hôtes et une boutique présentant la production du vignoble. Mais la crise viticole et des investissements mal maîtrisés ont contraint Charles Mock à intégrer le groupe Bonfils. Château Capitoul couvre une superficie de 100 hectares dont 60 de vignes dominant les étangs. Les cinq salariés sont repris par la nouvelle entité, Vincent Mock, fils de Charles, reste responsable des vinifications et de l’exploitation.

2 juin, 2011 | Commerce | J – 15 |

Bordeaux : Le salon Vinexpo dans les préparatifs

Le salon international Vinexpo a lieu, depuis trente ans, toutes les années impaires, au parc des expositions de Bordeaux Lac. Il se déroulera cette année pendant cinq jours, du dimanche 19 au jeudi 23 juin. Comme d’habitude, il se prépare à l’avance, en raison de l’importance de cette manifestation, et surtout des retombées considérables sur l’économie locale. Hôtels, restaurants, taxis, coiffeurs, traiteurs, fleuristes, et une infinité de services, transports, cadeaux, vêtements, locations, sont concernés par un évènement qui laisse des millions d’euros en Gironde.
Les décennies passent, et Vinexpo reste semblable à lui-même, comme indémodable. Il faut dire qu’on lui connait peu de concurrents, exception faite du dynamique salon de Dusseldorf, de plus en plus actif pour le marché européen. Mais la Wine Fair de Londres semble devoir décliner, avec un moindre impact international, et Vinexpo devra forcément en bénéficier. Il semble que les professionnels du monde entier lui accordent toujours autant d’importance. Cette année, le salon s’ouvre dans une conjoncture plutôt favorable, avec une reprise économique qui se fait timidement jour en Europe et aux Etats Unis, s’ajoutant à la bonne tenue des marchés orientaux. Les Argentins, les Espagnols, les Italiens et les Chiliens, seront comme d’habitude très présents sur le salon, avec des vins qui sont de plus en plus demandés sur le marché mondial.
Mais le principal atout de Vinexpo reste sa proximité avec les grands domaines du Bordelais, où ont lieu chaque jour, et surtout chaque soir, des réceptions prestigieuses. Haut Brion, Lascombes, Cheval Blanc, Clos Fourtet, Bouscaut, Meyney, Bonnet, Angelus, Brane Cantenac, Phelan Ségur … autant de cadres magiques, où le vin servira de sésame à des rencontres souvent partagées dans toutes les langues. Ces soirées souvent élégantes et raffinées, font partie depuis toujours de la réussite de Vinexpo.

2 juin, 2011 | En Bref… | terroir, terroir… |

Ballade dans le Gard : le Camp de César !

C’est une promenade originale qui est proposée dimanche matin prochain, le 5 juin, à Laudun, dans le Gard. Il s’agit de monter au Camp de César, oppidum couvrant huit hectares, faisant l’objet de fouilles, dont les trouvailles témoignent d’une occupation antique. Cette randonnée pédestre durera de 8h30 à 11 heures, à travers les vignes, et on découvrira aussi les vins du Clos du Taman. Il s’agit d’un rouge, 2009, appellation Côtes du Rhône Laudun Villages, fruité et subtile, issu de grenache et de syrah. Un blanc très original, la cuvée Excellence Blanc, est un assemblage de quatre cépages : roussane, grenache blanc, viognier et clairette, vinifié et élevé en barriques (médaille d’or au concours de Paris). On peut acheter ces vins sur place entre 7 et 9 euros.
Il est à noter que la coopérative « Laudun et Chusclan Vignerons » rassemble 200 adhérents et 40 salariés dans le Gard … à 15 kms seulement de Chateauneuf du Pape ! Cette cave produit cent mille hectolitres de vins, sur 2.300 hectares, et vient d’entreprendre une démarche bio. Elle a pris aussi le virage de l’oenotourisme pour faire connaitre le patrimoine, les sites naturels, les vignobles et les paysages du Gard. Tous renseignements sur le site laudunchusclanvignerons.com.

1 juin, 2011 | Zoom | caractère et authenticité |

Savoie : un vignoble à découvrir

Synonyme de sports d’hiver et d’évasions vers les cimes, la Savoie porte également sur ses pentes un vignoble d’une surprenante diversité et original sur bien des aspects. Revendiquant 3 appellations et pas moins de 20 Crus, son organisation n’en facilite pas l’approche et fait que la région est trop souvent résumée à son vin le plus populaire, le blanc d’Apremont. Hormis le petit secteur de Seyssel (80 ha), classé depuis 1942, les appellations de Savoie ont été décrétées en 1973. Les aires délimitées distinguent trois AOC principales et leurs dépendances, appelés crus, aux spécificités bien déterminées. Ainsi, de par son importance, l’AOC régionale Vin de Savoie (ou AOC Savoie) coiffe la plupart des crus, soit 16 dénominations, dont toutes celles citées ici. Plus restreinte (210ha), l’AOC Roussette de Savoie englobe 4 crus, tandis que celle de Seyssel se démarque par son unité administrative.

Les vignes occupent 2.200 hectares dans quatre départements, avec cependant une moindre présence dans la Haute-Savoie, l’Ain et l’Isère. Elles sont en fait concentrées à l’est de Chambéry, inscrites dans un relief appelé la Combe de Savoie, où dominent largement les crus Abymes et Apremont, exclusifs aux blancs. Avec un peu plus de 70% des volumes, les vins blancs sont donc la vocation d’une région où le niveau moyen des précipitations (1000 ml/an) et la dominante calcaire favorisent leur épanouissement. Ils sont en outre personnalisés par des cépages autochtones, comme le prépondérant jacquère (55% des surfaces totales), l’altesse, le gringet, la molette et la mondeuse blanche. Ces variétés peuvent être assemblées avec des plants exogènes, tel l’aligoté, le chasselas ou le chardonnay, y compris dans les crus où toutefois la désignation d’un cépage principal est la règle. Ce composant de tête est d’ailleurs unique à Chignin-Bergeron (roussanne, appelée localement bergeron) et en Roussette de Savoie (altesse.).

En rouge, la région fait valoir d’autres variétés indigènes : le rarissime persan et la mondeuse noire qui façonne tout le caractère des crus Arbin et Saint-Jean-de-la-Porte. Dans cette couleur, ainsi qu’en rosé, le gamay reste globalement prédominant, notamment dans son secteur le plus fécond, celui de Chautagne. La région produit également des vins pétillants, ceux d’Ayze et de Seyssel bénéficiant de leur propre indication d’origine.

Informations puisées dans la revue le journal du vin http://www.lejournalduvin.com

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez notre politique de confidentialité des données personnelles, à lire ici .

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restez informé

Ne manquez plus rien!
Profitez des bons plans
de notre boutique Zechef.com

Notre Boutique Zechef, produits du terroir

Zechef,
notre boutique du bon goût

Votre Publicité ici

Nouveautés

Recette jambon braisé
France

Jambon braisé

Notre conseil de cuisson pour votre jambon braisé Le jambon est souvent cuisiné demi-sel ; pour cela, le dessaler une journée puis le cuire dans

Recette et Terroirs en vidéo

Tournedos de magret en vidéo
Lire la vidéo
Pierre Marchesseau

Abonnez-vous à notre Newsletter*

Vous aimez recettes-et-terroirs ?
Restez informé des nouveautés du site,
Recevez des invitations VIP,
Soyez informé en avant-première des nouveautés dans notre future boutique,
Recevez les bons plans de la boutique.

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles de Recettes-et-terroirs et Zechef :

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails.

J'ai lu la politique de confidentialité des donnés personnelles du site et je l'accepte. Cliquez ici pour lire le document.

*1 seule newsletter par semaine

Nous utilisons la plateforme Mailchimp pour notre marketing. En vous abonnant vous acceptez que les informations demandées sur ce formulaire soit transférées à Mailchimp, uniquement pour nos traitements.