Papaye

PAPAYE – VERTUS

La bonne et belle inconnue.

Le Carica papaya Caricaceae aussi bizarre que cela puisse paraître est sans origine origine précise.

Cette plante est aujourd’hui inconnue, bien que cultivée depuis des milliers d’années. Elle a été découverte par les conquistadores en Amérique Centrale. Elle constitue, avec la banane, l’un des fruits les plus consommés en Polynésie française, la production sur un arbuste très caractéristique ne connaissant pas de saison. La papaye est une mine de vitamines et ceux qui en font une cure bronzent légèrement puisqu’elle est riche en carotènes. Crue ou cuite, elle est à mettre sur toutes les tables, en l’accompagnant de jus de citron.

PAPAYE – ASTUCES ET RESTES

Les restes sont forts symapathiques

Papaye ou CaricaPapaya de la famille des Caricacées. Elles sont originaires du Mexique. La papaye appelée encore papav, paw-paw est appelée aussi mamão au Brésil. Elle peut peser jusqu’à 9 kg, mais le poids moyen à la récolte est de 500 g à un peu plus de 1 kg, parfois. La peau doit être légèrement jaune. En ouvrant le fruit, on découvre au milieu des centaines de pépins noirs, colorants, gros comme des grains de poivre et au goût fort de cresson, mais on ne les mange pas. La chair est ferme comme celle d’une citrouille et à un goût d’abricot, de framboise ou d’aspérule. Elle contient beaucoup de vitamine C et de la papaïne, une enzyme qui fait éclater les protides. Elle estfacile à digérer et elle a une faible valeur calorique : 77 c pour 100 grammes. Dans les pays producteurs Brésil, Sénégal, Réunion, Afrique du Sud, Tahiti, Malaisie, Inde et Martinique. On se sert des papayes vertes comme légume, on en fait des potages et des gratins.

PAPAYE – IDEES ACCOMPAGNEMENTS

Elle est un compagnon de table fort agréable

Connue en tant que fruit, les autochtones lui confèrent trois rôles distincts: la papaye-fruit est la baie arrivée à maturation qu’on mange au naturel rehaussée d’un filet de citron ou de lime ou dans la préparation de desserts, sorbets, compotes, glaces, ketchups, chutneys, etc. La papaye-légume se caractérise par sa pelure encore verte et signifie qu’elle n’a pas encore atteint sa maturation. Coupée de son cordon ombélical, elle ne mûrira jamais. Blanchie au préalable, on l’utilise comme une courge. Aux Antilles, elle fait un merveilleux gratin. La papaye-épice caractérise uniquement les dizaines de pépins noirs ou gris fer renfermés dans sa cavité centrale en forme d’étoile. Séchés, broyés, ces pépins rehaussent les vinaigrettes, les mayonnaises et les plats en sauce.

Propriétés culinaires de la papaye-fruit: utilisée comme attendrisseur la papaïne est contenue dans le liquide blanchâtre et inodore du papayer, notamment dans ses feuilles, les tiges, et la papaye-légume; se mange nature à la cuillère la peau n’est pas comestible; réduit en purée pour des coulis, des sorbets, incorporer dans des ketchups de fruits.
Propriétés culinaires de la papaye-légume: cuire comme une courge d’hiver
excellente en potage-crème
en hors-d’oeuvre arrosé d’une vinaigrette légèrement sucrée au miel
les feuilles encore attachées au pédoncule peuvent être cuites comme des épinards.

PAPAYE – HISTOIRE

Ce fruit qui pousse sur un grand arbre est originaire d’Amérique tropicale. Les papayes contiennent un enzyme appelé papaïne qui est utilisé pour attendrir la viande.

Ce fruit qui pousse sur un grand arbre est originaire d’Amérique tropicale. Les papayes contiennent un enzyme appelé papaïne qui est utilisé pour attendrir la viande. Les papayes varient de par leur taille et leur forme et sont comparables aux melons. Certaines variétés restent vertes lorsqu’elles sont mûres, mais la plupart sont jaunes ou orange. Leur chair, rose ou orange, est succulente et entoure une cavité remplie de pépins noirs que l’on jette.

Mangez la chair crue avec un filet de lime ou faites-en un jus de fruit pour le petit déjeuner. Saupoudrée de sucre et arrosée de jus de citron, la papaye se marie très bien avec le jambon cru; ajoutez-la à une salade de fruits ou faites-en des confitures. Les fruits verts ou pas encore mûrs peuvent se préparer comme des courges ou être confits au vinaigre. Vous pouvez aussi acheter des morceaux de papaye en conserve et du jus de papaye.

PAPAYE – SAVOIR ACHETER

A l’achat, le fruit doit s’enfoncer sous une simple pression des doigts;
éviter trop de taches noires;
conserver à température ambiante si elle n’a pas atteint encore le degré de maturité désiré; enfermer dans un sac de papier brun à température ambiante si on veut activer le processus de maturité; mettre dans le bac à fruits du réfrigérateur pour arrêter son mûrissement.

A l’achat, le fruit doit s’enfoncer sous une simple pression des doigts;
éviter trop de taches noires;
conserver à température ambiante si elle n’a pas atteint encore le degré de maturité désiré; enfermer dans un sac de papier brun à température ambiante si on veut activer le processus de maturité; mettre dans le bac à fruits du réfrigérateur pour arrêter son mûrissement.

PAPAYE – CUISINE TRADITIONNELLE

Leur chair, rose ou orange, est succulente et entoure une cavité remplie de pépins noirs que l’on jette. Mangez la chair crue avec un filet de lime ou faites-en un jus de fruit pour le petit déjeuner. Saupoudrée de sucre et arrosée de jus de citron, la papaye se marie très bien avec le jambon cru; ajoutez-la à une salade de fruits ou faites-en des confitures. Les fruits verts ou pas encore mûrs peuvent se préparer comme des courges ou être confits au vinaigre. Vous pouvez aussi acheter des morceaux de papaye en conserve et du jus de papaye.

Les papayes varient de par leur taille et leur forme et sont comparables aux melons. Certaines variétés restent vertes lorsqu’elles sont mûres, mais la plupart sont jaunes ou orange. Leur chair, rose ou orange, est succulente et entoure une cavité remplie de pépins noirs que l’on jette. Mangez la chair crue avec un filet de lime ou faites-en un jus de fruit pour le petit déjeuner. Saupoudrée de sucre et arrosée de jus de citron, la papaye se marie très bien avec le jambon cru; ajoutez-la à une salade de fruits ou faites-en des confitures. Les fruits verts ou pas encore mûrs peuvent se préparer comme des courges ou être confits au vinaigre. Vous pouvez aussi acheter des morceaux de papaye en conserve et du jus de papaye. Connue en tant que fruit, les autochtones lui confèrent trois rôles distincts: la papaye-fruit est la baie arrivée à maturation qu’on mange au naturel rehaussée d’un filet de citron ou de lime ou dans la préparation de desserts, sorbets, compotes, glaces, ketchups, chutneys, etc. La papaye-légume se caractérise par sa pelure encore verte et signifie qu’elle n’a pas encore atteint sa maturation. Coupée de son cordon ombélical, elle ne mûrira jamais. Blanchie au préalable, on l’utilise comme une courge. Aux Antilles, elle fait un merveilleux gratin. La papaye-épice caractérise uniquement les dizaines de pépins noirs ou gris fer renfermés dans sa cavité centrale en forme d’étoile. Séchés, broyés, ces pépins rehaussent les vinaigrettes, les mayonnaises et les plats en sauce.

Propriétés culinaires de la papaye-fruit: utilisée comme attendrisseur – la papaïne est contenue dans le liquide blanchâtre et inodore du papayer, notamment dans ses feuilles, les tiges, et la papaye-légume; se mange nature à la cuillère, sa peau est non comestible; réduit en purée pour des coulis, des sorbets, incorporer dans des ketchups de fruits

Propriétés culinaires de la papaye-légume:
cuire comme une courge d’hiver
excellente en potage-crème
en hors-d’oeuvre arrosé d’une vinaigrette légèrement sucrée au miel
les feuilles encore attachées au pédoncule peuvent être cuites comme des épinards.

La papaye est la plus nutritive lorsqu’elle est consommée crue, dès qu’elle a atteint sa maturité. Le fruit vert peut également être apprêté en salade. Mais il est également possible de la faire cuire pour varier les repas. La papaye mûre et ferme, ou verte, est excellente cuite au four ou en ragoût avec d’autres aliments. Il ne faut jamais cuire la papaye plus longtemps que nécessaire, pour éviter de lui faire perdre ses précieuses vitamines. On conserve mieux ces vitamines en couvrant la casserole pendant la cuisson.

La papaye séchée se conserve bien. Pour sécher la papaye: couper en dés un fruit frais. Etaler sur des plateaux propres ou des feuilles de bananier nettoyées et laisser au soleil deux ou trois jours. Retourner les morceaux de papaye deux ou trois fois par jour pour que le séchage soit uniforme. La papaye séchée se conserve plusieurs mois dans un bocal, une boîte métallique ou un sac en plastique hermétiquement fermé. Elle fait un excellent goûter pour les enfants.

Un mot sur l’auteur :

Pierre Marchesseau

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez notre politique de confidentialité des données personnelles, à lire ici .

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.