Romarin

Romarin – Découverte

Présent dans tout le bassin méditerranéen, cet aromate est à manier avec précaution vu son goût puissant.
Les gens ont longtemps cru que le romarin pouvait améliorer la mémoire. Le romarin est originaire des régions autour de la Méditerranée, du Portugal et du nord ouest de l’Espagne.Les gens ont longtemps cru que le romarin pouvait améliorer la mémoire. C’est aussi une herbe qui a été utilisée pour purifier l’air et éloigner les maladies contagieuses. Au Moyen-Âge, les gens plaçaient des tiges sous leur oreiller pour éloigner les mauvais esprits et les mauvais rêves. Ajouté à l’eau d’un bain le romarin stimule la circulation sanguine. Des recherches récentes ont démontré que l’huile de romarin avait certaines propriétés antibactériennes.
De nos jours, le romarin est surtout utilisé à la cuisine entre autre avec les viandes, comme l’agneau et le porc.Il est aussi utilisé en cosmétique comme dans les shampoings ou encore pour son odeur légère de pin dans les savons, parfums ou eaux de toilette.

Nom botanique Rosmarinus officinalis
Nom français Romarin, Nom anglais Rosemary, Famille Labiées. Autres espèces ou variétés R. officinalis ‘Arp’; R. officinalis ‘Benenden Blue’; R. officinalis ‘Blue Boy’; R. officinalis ‘Joyce Debaggio’; R. officinalis ‘Lockwood’; R. officinalis ‘Majorca’; R. officinalis ‘Pink’; R. officinalis ‘Rex’; R. officinlis var. alba; O. officinalis var. prostatus; R. augustifolia.
Caractéristiques Plante vivace semi-rustique. Zone de rusticité: 8-10. Hauteur: 150-175cm. Fleurs bleues pâles sur quelques variétés roses ou blanches. Parties utilisées Feuilles.

ROMARIN – ASTUCES ET RESTES

Cette feuille résineuse aromatique facilite la digestion des graisses. Elle est traditionnellement utilisée pour saupoudrer les rôtis d’agneau ou de porc. Elle peut encore être ajoutée aux côtelettes, au pigeon, à la chair à saucisse, aux pâtés et aux farces. Quelques idées: réduisez en miettes des feuilles sèches et hachez des feuilles fraîches, ajoutez pour la cuisson et enlevez avant de servir; placez un brin entier dans le four pour parfumer le pain cuit au four ; ajoutez des feuilles, que vous aurez fait tremper d’avance dans de l’eau chaude, à des oranges macérées dans du vin.

Un mot sur l’auteur :

Pierre Marchesseau

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez notre politique de confidentialité des données personnelles, à lire ici .

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.