buches de noel et tradition

La tradition des bûches de Noël

D’où vient la tradition de déguster une bûche chaque année à Noël ? Quel vin servir avec ce dessert de fêtes ? Découvrez toutes les réponses à ces questions…

Quelle est l’origine de la la bûche ?

La vedette de Noël, c’est notre chère et tendre bûche. Une gourmandise qui puise son histoire dans nos traditions.

La bûche est issue d’une tradition millénaire, bien plus ancienne que le sapin ou la crèche.

Cette tradition païenne puis religieuse réunissant toute la famille autour d’un feu de bois. Pour célébrer le solstice d’hiver, on brûlait alors une énorme bûche sur laquelle on renversait un peu de vin ou d’huile pour la bénir.

La bûche devait être déposée par deux membres de la famille. C’était un rituel très précis qui variait selon les régions et les religions.

Certains laissaient flamber la bûche une seule nuit, d’autres l’entretenaient jusqu’à la nouvelle année.

Plus les flammes étaient hautes, plus belle serait la nouvelle année serait. En guise de porte-bonheur, on gardait un petit morceau.

Notre gourmande bûche ne naît qu’en 1870. Instituée par les pâtissiers après la guerre pour remplacer la traditionnelle bûche de bois, elle perpétue la coutume. La bûche pâtissière originale est recouverte de crème au beurre striée pour figurer l’écorce et garnie de petits sujets armés de scies.

Que boire avec la bûche ?

Suivant leurs parfums, accordez vos bûches.

Pour une bûche glacée, l’idéal est de servir un vin à température ambiante. Froid sur froid, c’est mauvais pour les dents et surtout pour les arômes de nos deux protagonistes. Cela signifie un service entre 15° et 18°.

Avec une bûche au chocolat, servez des vins doux naturels comme un Maury du Mas Amiel. Sa variante au café ou au moka, se plaît bien avec un Rivesaltes du Domaine Cazes.

Si vous êtes fâchés avec le chocolat, la bûche aux fruits rouges peut s’accompagner d’un champagne rosé voir une Cerdon du Bugey ou un Monbazillac, un peu plus frais surtout si la bûche n’est pas glacée. Sinon, optez pour un Banyuls du Domaine de la Rectorie.

Pour les amoureux des agrumes, l’accord se fera autour d’un Jurançon du Domaine Cauhapé ou d’un Pacherenc du Vic- Bilh au clos Basté.

Pour finir, la bûche aux fruits exotiques réclame un Gewurztraminer Domaine Faller ou un Muscat de Beaume de Venise, domaine de Bernardin.

Un mot sur l’auteur :

Pierre Marchesseau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restez informé

Magazine cuisine et recettes janvier 2019

En vedette, aujourd’hui

Nouveautés

Les 3 cuissons en video (partie 2 – les légumes)

Les 3 cuissons en cuisine appliquées aux légumes Chacun d’entre nous applique sans le savoir chacune de ces règles de base mais le faisons nous

Lire la suite »
Cuisses de Poulet de ferme grillées en marinade aigre-douce
France

Poulet de ferme grillé en marinade aigre-douce

Le conseil de notre Chef Pierre Marchesseau pour vos cuisses de poulet de ferme grillées en marinade aigre-douce Le poulet peut être mariné un jour

Lire la suite »
le gout interprété par le cerveau
Magazine Santé

Le goût c’est quoi Pierre ?

Le goût Pinocchio ça n’existe Pas. Le corps humain ne possède pas une glande ou un endroit du circuit digestif. Ces sensations de bien-être ou

Lire la suite »
calories de l'anchois
Poissons et crustacés

Calories dans l’Anchois

100g d’Anchois vous apportent : Calories : 160 Kcal 22g de protéines 0,3g de glucides 8g de lipides Combien de calories dans l’Anchois ? L’anchois

Lire la suite »