buches de noel et tradition
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

La tradition des bûches de Noël

D’où vient la tradition de déguster une bûche chaque année à Noël ? Quel vin servir avec ce dessert de fêtes ? Découvrez toutes les réponses à ces questions…

Quelle est l’origine de la la bûche ?

La vedette de Noël, c’est notre chère et tendre bûche. Une gourmandise qui puise son histoire dans nos traditions.

La bûche est issue d’une tradition millénaire, bien plus ancienne que le sapin ou la crèche.

Cette tradition païenne puis religieuse réunissant toute la famille autour d’un feu de bois. Pour célébrer le solstice d’hiver, on brûlait alors une énorme bûche sur laquelle on renversait un peu de vin ou d’huile pour la bénir.

La bûche devait être déposée par deux membres de la famille. C’était un rituel très précis qui variait selon les régions et les religions.

Certains laissaient flamber la bûche une seule nuit, d’autres l’entretenaient jusqu’à la nouvelle année.

Plus les flammes étaient hautes, plus belle serait la nouvelle année serait. En guise de porte-bonheur, on gardait un petit morceau.

Notre gourmande bûche ne naît qu’en 1870. Instituée par les pâtissiers après la guerre pour remplacer la traditionnelle bûche de bois, elle perpétue la coutume. La bûche pâtissière originale est recouverte de crème au beurre striée pour figurer l’écorce et garnie de petits sujets armés de scies.

Que boire avec la bûche ?

Suivant leurs parfums, accordez vos bûches.

Pour une bûche glacée, l’idéal est de servir un vin à température ambiante. Froid sur froid, c’est mauvais pour les dents et surtout pour les arômes de nos deux protagonistes. Cela signifie un service entre 15° et 18°.

Avec une bûche au chocolat, servez des vins doux naturels comme un Maury du Mas Amiel. Sa variante au café ou au moka, se plaît bien avec un Rivesaltes du Domaine Cazes.

Si vous êtes fâchés avec le chocolat, la bûche aux fruits rouges peut s’accompagner d’un champagne rosé voir une Cerdon du Bugey ou un Monbazillac, un peu plus frais surtout si la bûche n’est pas glacée. Sinon, optez pour un Banyuls du Domaine de la Rectorie.

Pour les amoureux des agrumes, l’accord se fera autour d’un Jurançon du Domaine Cauhapé ou d’un Pacherenc du Vic- Bilh au clos Basté.

Pour finir, la bûche aux fruits exotiques réclame un Gewurztraminer Domaine Faller ou un Muscat de Beaume de Venise, domaine de Bernardin.

Un mot sur l’auteur :

Pierre Marchesseau

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez notre politique de confidentialité des données personnelles, à lire ici .

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restez informé

Notre partenaire Vins & Saveurs

Votre Publicité ici




Nouveautés

Recette Sole soufflée du Petit Bedon
France

Sole soufflée du Petit Bedon

La Sole soufflée du Petit Bedon La Sole soufflée du Petit Bedon, plat préféré de Michel Piot critique gastronomique du figaro qui lui aussi nous

Recette et Terroirs en vidéo

Repère du champignon, Marché Chantecoq
Lire la vidéo
Pierre Marchesseau

Abonnez-vous à notre Newsletter*

Vous aimez recettes-et-terroirs ?
Restez informé des nouveautés du site,
Recevez des invitations VIP,
Soyez informé en avant-première des nouveautés dans notre future boutique,
Recevez les bons plans de la boutique.

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles de Recettes-et-terroirs:

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails.

J'ai lu la politique de confidentialité des donnés personnelles du site et je l'accepte. Cliquez ici pour lire le document.

*1 seule newsletter par semaine

Nous utilisons la plateforme Mailchimp pour notre marketing. En vous abonnant vous acceptez que les informations demandées sur ce formulaire soit transférées à Mailchimp, uniquement pour nos traitements.