Vin de Ripaille

VIN DE RIPAILLE – HISTOIRE

Habité depuis l’Antiquité, Ripaille fut, dès le 13e siècle un terrain de chasse des Comtes de Savoie avant de devenir, à partir du 14ème siècle, leur résidence préférée.

En 1434, Amédée VIII, premier Duc de Savoie et futur pape, construisit le Château, qui comptait alors 7 tours, dont il ne reste que 4 aujourd’hui.

Quoique conçu comme une retraite religieuse pour grands seigneurs, Ripaille fut au centre de la très brillante civilisation que connaissait la Savoie de cette époque, alors un important état européen.

En particulier de fameux écrivains, musiciens et miniaturistes y rencontraient des princes, des rois et même un empereur, se restaurant avec les succulentes recettes de Maître Chiquart, cuisinier d’Amédée VIII, et buvant déjà du vin de Ripaille.

Après les guerres de la Réforme, et par l’intervention de Saint François de Sales, Ripaille devint pour deux siècles une chartreuse, protégée du “monde” par ses grands murs.

Après la Révolution française, l’ensemble fut vendu au Général Dupas, originaire d’Evian, qui s’y reposa des guerres napoléoniennes.

En 1892 le site, alors morcelé et en ruine, fut reconstitué et restauré par Frédéric Engel-Gros, de Mulhouse, patron des usines textiles DMC.

Avec l’aide de Charles Schulé, un des architectes de l’Exposition universelle de Paris de 1889, et par un travail qui dura plus de 10 ans, Ripaille prit l’aspect qu’il a aujourd’hui.

Quand cela était possible les bâtiments furent restaurés dans leur état ancien, une église jamais terminée du 18ème siècle qui cachait le château et la Dent d’Oche fut remplacée par un jardin à la française et le château lui-même qui tombait en ruine fut rénové dans une remarquable combinaison de style médiéval et Art Nouveau.

Ce bâtiment d’ailleurs fut conçu comme l’écrin de la fabuleuse collection d’oeuvres d’art et d’artisanat qu’avait constituée Engel-Gros.

Ses descendants, les Necker-Engel, de la famille du Ministre des Finances de Louis XVI, sont toujours propriétaires d’une grande partie de Ripaille.

En 1976 Madame Harold Necker, aidée des pouvoirs publics, créa la Fondation Ripaille pour conserver et mettre en valeur ce patrimoine.

VIN DE RIPAILLE – Le Chateau

Le Château de Ripaille est entouré de 22 ha de vignes qui ont une situation privilégiée.

Le terroir, composé de formations glaciaires donnant un sol graveleux et perméable, bénéficie d’un climat dont les extrêmes sont adoucis par le voisinage immédiat du Lac Léman.

La culture de la vigne y est très ancienne, probablement d’origine gallo-romaine.

Au Moyen-Age le domaine appartenait à la maison souveraine de Savoie, mais la vigne et le vin furent l’affaire de moines, chanoines de Saint-Augustin d’abord, Chartreux ensuite.

a longue tradition dans la politique de qualité que s’étaient tracée ces religieux dans la vinification du plant chasselas a été poursuivie jusqu’à aujourd’hui par la famille Necker-Engel, propriétaire du domaine depuis 1892.

Grâce à son vin, Ripaille a été désigné en 1994 par le Conseil National des Arts Culinaires comme l’un des 100 “Sites remarquables du goût” de France.

Le “Château de Ripaille” a reçu deux médailles d’or en 1997 et les critiques Gault-Millau en ont parlé comme d’un “grand vin blanc tout.

VIN DE RIPAILLE – CUISINE TRADITIONNELLE

Filet de féra au vin de Ripaille.

Pour 4 personnes:

prendre 2 belles féras de 5/600 grs,
les écailler et lever les filets.

Les assaisonner et les cuire
à la vapeur.

Les dresser sur
assiette et napper avec la sauce
au Ripaille.

Sauce au Ripaille:
2 échalotes,
2 dl de vin blanc de Ripaille,
1 dl de fumet de poisson,
4 dl de crème fraiche,
100 grs de champignons émincés,
50 grs de beurre,
30 grs de persil haché,
sel,
poivre.
Faire suer les échalotes dans le beurre.

Mettre les champignons émincés, verser le Ripaille et faire réduire 5 minutes.

Ajouter le fumet, le persil,la crème et laisser réduire
5 à 10 minutes pour obtenir un mélange onctueux.

Dresser avec le poisson dans l’assiette.

CHATEAU DE RIPAILLE, Une Mélodie Ancestrale

Le Château de Ripaille et son domaine viticole ont été créés par les Ducs de Savoie au XVème siècle.

Ce domaine cultive uniquement du Chasselas comme sur toute la rive Sud du Lac Léman.

Les 22 hectares de vignes sont situés sur une péninsule qui s’avance dans le lac, et grâce à cette situation géographie, Ripaille bénéficie d’un micro-climat dont les extrêmes sont adoucis par le voisinage immédiat du lac.

Terroir et climat s’allient pour que le Chasselas cépage noble au bouquet subtil, confère au vin toute sa finesse et son originalité.

La vinification est restée traditionnelle et se fait par parcelles, mais un assemblage homogénise ensuite le millésime.

Les vendanges se font à pleine maturité et toujours à la main.

Ensuite, la pratique de la fermentation malolactique donne un vin plus arrondi que leurs voisins des appellations françaises.

PRODUITS

Produits :

– Vin blanc cépage Chasselas

Marques :

– Château de Ripaille

Circuits de distribution :

– GMS, CHR, Traditionnel

Un mot sur l’auteur :

Pierre Marchesseau

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez notre politique de confidentialité des données personnelles, à lire ici .

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.