Vin des côteaux du Loir

Vin des côteaux du Loir

Produits : Vins

Origine :

Les coteaux du Loir

Un petit vignoble de la Sarthe qui renait après avoir failli disparaître.
AOC – Production : 1.500 hl

Vin rouge
Cépages : pineau d’Aunis, cabernet, gamay, côt
Accompagne idéalement : Viandes et fromages
Température de service : 14°C à 16°C

Vin rosé
Cépages : pineau d’Aunis, gamay
Accompagne idéalement : Grillades et desserts
Température de service : 10°C à 12°C

Vin blanc
Cépage : chenin
Accompagne idéalement : Poissons et charcuterie
Température de service : 10°C

Côteaux du Loir Blancs

Les vins blancs des Coteaux du Loir sont les cousins du Jasnières. Comme le Jasnières ils sont uniquement à base de cépage Chenin poussant sur l’argile à silex avec exposition plein sud, mais aussi parfois sud-est ou sud-ouest. La zone d’appellation s’étent sur trente kilomètres de long pour huit kilomètres de large.

En fait la surface de production des AOC est beaucoup plus resserrée et concentrée principalement sur les communes de Lhomme, Ruillé sur Loir, Chahaignes et Marçon. Pour les bonnes expositions leur qualité est égale à celle du Jasnières, mais le fait que l’appellation Jasnière soit plus ancienne et plus connue déprécie les Coteaux du Loir blancs auprès du public, et fait que le vin se vend moins bien, donc moins cher. Mais la qualité est là et le rapport qualité-prix est exellent. Les Coteaux du Loir blanc accompagnent parfaitement les poissons et fruits de mer, il est parfait comme base pour une sauce à la crême et à l’estragon pour enrober des viandes blanches. Enfin il accompagne parfaitement les fromages de chèvre de la région.

Les producteurs : Pierre Bouin, Michel et Sylvie Chevalier, Christophe Croisard, Muguette et Gérard Guédé, Elisabeth et Benoît Jardin auxquels il faut ajouter les producteurs de Jasnières

Pour en savoir plus sur les Coteaux du Loir, lire « Vins, vignobles et vignerons de la vallée du Loir » d’André Dupé et Michel Freyssinet aux Editions Cénomane.

Coteaux du Loir Rouges

Il peuvent être vinifiés à partir de quatre cépages : Pineau d’Aunis, Gamay rouge à jus blanc, Cabernet Franc et Cot. Ils peuvent donc être sous forme de mélange ou constitués d’un seul cépage.

Le Pineau d’Aunis rouge est le vin typique de la Sarthe. Faible en alcool ses aromes sont épicés, poivre, canelle. C’est un vin de soif, à boire frais et en accompagnement de charcuteries. Parfois mélangé à d’autres cépages il perd de sa personalité. Vin de plaisir il convient de le goûter avant de l’adopter car il a ses partisants et détracteurs. Le Gamay pur est le plus courant. A bonne exposition il donne des vins légers, mais de caractère, colorés de violet, avec aromes de fruits rouges. Il est plus savoureux après quelques années, surtout élevé en futs de bois. Le Cabernet Franc pur est rare. Il est généralement assemblé au Pineau d’Aunis pour lui donner couleur et corps. Le Cot ne se rencontre jamais pur en Coteaux du Loir mais assemblé avec le Pineau d’Aunis.

Les Coteaux du Loir rouges se boivent plus ou moins frais suivant leur vieillissement et le le cépage. Ils s’harmonisent bien avec les charcuteries et les viandes blanches, mais auss avec les viandes rouges grillées.

Un mot sur l’auteur :

Pierre Marchesseau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.