Recette Poulet rôti purée, sauce aux herbes et sel de sauge

Enfin le poulet-purée, juste pour vous. Que ce soit pour le dimanche ou pour le dîner, cette recette emblématique des mercredis midi de notre enfance est juste nécessaire à avoir sous la main tout au long de sa vie !

Les Conseils de notre chef de RET et Ze chef Pierre Marchesseau…

Le poulet est à la fois économique, nourrissant et jamais contre-indiqué.
D’autre part les innombrables recettes qui le concernent en font un plat toujours agréable et toujours différent.
Il convient, naturellement, d’avoir un bon volailler, et de lui faire confiance quant à l’origine de votre produit.

Quel vin servir avec le poulet rôti ?

L’accord classique : Poulet rôti et vin blanc
A la fois fondant et croustillant, le poulet rôti se marie parfaitement avec un vin acide et vif, comme un blanc de la Vallée de la Loire, Sancerre ou Touraine en tête, ou d’Alsace, comme un Riesling.

On peut également l’associer avec un vin rouge, à condition qu’il ne soit pas trop tannique. Optez alors pour un vin de Bourgogne, élaboré à partir de pinot noir, un cépage qui fait la part belle au fruit.

Tout savoir sur l’accord vin et poulet rôti pour en parler :

Les propriétés du poulet rôti :
Il dispute au rôti de bœuf le titre de plat dominical. Le poulet rôti, à la chair tendre et savoureuse, est un des grands classiques de la cuisine française. L’option la plus simple ? L’acheter cuit chez son rôtisseur. Les plus patients s’atèlent à la tâche. Une solution qui permet les variantes. Il se décline alors version poulet rôti en croûte de romarin ou accompagné de ravioles.

Qu’il soit fermier, label rouge ou certifié bio, le poulet rôti a l’avantage de pouvoir se déguster chaud comme froid. Accompagnés de moutarde ou de mayonnaise maison, les restes seraient presque recherchés.

Accord classique poulet rôti et vin
Un Sancerre
Fins et fruités, les vins de cette appellation d’origine contrôlée de la Vallée de la Loire développent des arômes de fruits blancs qui apportent un peu de fraîcheur au côté parfois un peu gras d’une poêlée de poulet rôti au romarin.

Un Touraine
Les cépages chenin et sauvignon utilisés pour élaborés les vins de Touraine leur donnent des notes fleuries et minérales. On retrouve des notes d’acidité, qui équilibrent la texture grasse d’un poulet rôti à la confiture de châtaigne et poire.

Un Riesling
Plus fruité que les vins de la Vallée de la Loire, ce blanc alsacien allie minéralité et arômes d’agrumes. Sa trame acide lui permet de trancher avec la chair du poulet rôti, pommes au beurre de cidre, tout en soulignant sa finesse.
Idéal aussi avec la recette du poulet au Riesling puisque vous l’avez utiliser pour cuisiner !

Alliances plus originales
Un Côtes de Nuits Villages
Elaborés à partir de pinot noir, cépage roi de Bourgogne, les vins de l’appellation Côtes de Nuit Villages allient des arômes fruités à des notes d’épices et de sous-bois. Préférez des vins un peu évolués : leurs tanins seront plus fondus et ne domineront pas le poulet rôti.

Un Volnay
Les vins de l’appellation Volnay sont produits dans la Côte de Beaune, à partir de pinot noir exclusivement. On retrouve des arômes caractéristiques de fruits rouges et d’épices, qui se marient très bien avec un poulet rôti.

Type de plat : Plat
Type de cuisine : Cuisine européenne
Temps Total : 75 minutes
Calories : Basse
Auteur : Pierre Marchesseau
Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 60 minutes
Pour 4 Personne(s)
Difficulté : Facile
Budget : €€€
Ingrédients :

Poulet rôti et sel de sauge :
80 g de beurre ramolli,
Du poivre noir concassé,
1,5 kg de poulet entier ou en morceaux,
4 feuilles de sauge,
1 citron, en quartiers.

Sauce aux herbes :
2 cuillères à soupe d’huile d’olive extra,
2 gousses d’ail blanc,
1 petit oignon haché
1 épaisse tranche de pain au levain,
2 cuillères à soupe de pignons de pin,
½ bouquet de sauges hachées,
1 grosse poignée de feuilles de persil plat,
180 ml de bouillon de poulet,
4 feuilles de sauge,
2 cuillères à soupe de sel,

Purée de pomme de terre maison :
1,2 kg de pommes de terre sebago, pelées et hachées,
2 gousses d’ail écrasées,
125 ml d’huile d’olive extra-vierge.

Préparation :

Poulet rôti :
Préchauffez le four à 200°C.
Mélangez le beurre et le poivre dans un bol.
Décollez délicatement la peau du poulet avec vos doigts et placez les ¾ du mélange de beurre et la sauge sous la peau.
Placez le citron dans la cavité de poulet et ficelez bien les pattes.
Frottez du mélange de beurre restant sur le poulet et placez-le dans un plat de cuisson.
Faites rôtir pendant 1 heure ou jusqu’à ce que la peau soit dorée et que le poulet soit bien cuit.

La purée de pomme de terre à l’huile d’olive :
Placez les pommes de terre dans une casserole d’eau froide, portez à ébullition et faites cuire pendant 20 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient tendres.
Égouttez et remettez dans la casserole.
Ajoutez l’ail, l’huile et le sel et écrasez en purée jusqu’à consistance lisse.
Gardez-la chaude jusqu’au moment de servir.

La sauce aux herbes :
Chauffez l’huile dans une poêle à frire sur feu vif.
Ajoutez l’ail, l’oignon, le pain et les pignons de pin et faites cuire pendant 5 minutes ou jusqu’à ce que tout soit doré.
Placez dans le bol d’un robot culinaire avec la sauge, le persil, le bouillon de poulet et le poivre et mixez bien.
Replacez dans la casserole et chauffez à feu moyen pendant 2-3 minutes ou jusqu’à ce que ce bien chaud.

Le sel de sauge:
Placez la sauge et le sel dans le bol d’un petit robot culinaire et mixez jusqu’à ce que tout soit combiné.
Servez le poulet avec la sauce aux herbes et saupoudrez de sel sauge.


*Les quantités sont toujours données à titre approximatif et pour un nombre précis, elles dépendent du nombre de personnes en plus ou en moins, de la grandeur des plats utilisés et du goût de chacun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.