Recette Ragoût d’abats

Recette de : Ragoût d’abats

Voilà une recette faite avec des viandes de 4 ième catégorie. Contrairement aux idées reçues la abats ne sont pas plus gras que le reste des morceaux de la bête. Par contre, ils renferment des propriétés énergétiques loin d’être négligeable. Ne pas oublier qu’on ne fait bon qu’avec du très bon, donc sélectionner votre producteur de viandes ou votre boucher.


1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Pour laisser un vote, pas besoin de vous connecter, mais vous acceptez un cookie (durée 1 an) sur votre appareil.
Pour en savoir plus sur notre politique de confidentialité des données, c'est ici

Type de plat : Plat
Type de cuisine : Cuisine européenne
Temps Total : 75 minutes
Calories : Moyenne
Auteur : Pierre Marchesseau
Temps de préparation : 30 minutes
Temps de cuisson : 45 minutes
Pour 6 Personne(s)
Difficulté : Facile
Budget : €€

Ingrédients de la recette Ragoût d’abats

– 450 grammes de mou de porc,
– 350 grammes de morceaux de foie de porc,
– 1 coeur de porc,
– 150 grammes de beurre à adapter selon les quantités de viandes utilisées,
– 3 cuillères de farine tamisée,
– 2 gousses d’ail,
– 1 tasse de sang frais de porc réservé du sang destiné aux boudins, attention difficile à trouver,
– 15 cl d’huile d’olive,
– 1 bouquet garni de thym,
– 4 brins de marjolaine,
– 1 verre de vin blanc d’Alsace ou autres,
– Sel fin de cuisine,
– Poivre blanc moulu.

Retrouvez notre sélection de produits des terroirs sur Zechef.com

Préparation de la recette Ragoût d’abats

Couper les trois sortes de viandes en morceaux.
Dans la cocotte, mettre les oignons hachés, les dorer.
Rajouter les morceaux d’abats.
Les laisser saisir et dorer dans les oignons.
Répandre la farine sur les morceaux d’abats et les faire brunir.
Quand la farine est bien roussie, ajouter un bon verre de vin blanc d’Alsace,
le bouquet garni et un peu de bouillon.
Laisser mijoter pendant 3/4 d’heure à petit feu.
Quand la sauce est bien onctueuse et que les abats sont bien cuits, verser en tournant, le sang dans lequel on a incorporé un filet de vinaigre.
Servir en accopagnement, des pommes de terre cuites à l’eau ou en robe des champs.

Le conseil de Pierre.
L’accompagner du même vin que celui utilisé pour la recette. Ne prendre donc que du meilleur.


*Les quantités sont toujours données à titre approximatif et pour un nombre précis, elles dépendent du nombre de personnes en plus ou en moins, de la grandeur des plats utilisés et du goût de chacun.



2 réponses sur “Ragoût d’abats”

  1. Cette recette semble ressembler a un pate,dit pate de courée!
    Il y a une bonne cinquantaine d annees,dans la région de
    Fougères BRETAGNE se vendait ce fameux pate!
    Se déguste chaud dans une galette de sarazin pliée en 4
    Mes souvinirs…..coeurs de porc,poumons,foie,rognons…..
    mangeur, mais pas fabriquand…
    QUI CONNAIT?

  2. Bonjour,
    Cette recette a été découverte en Bretagne dans la région de Fougères où j’étais venu invité par un de nos internautes passionné par ce que nous proposons. La grand’Mère était présente et nous a fait cette recette que j’ai trouvé fabuleuse. J’ai pensé que c’était une recette à elle. Elle m’ a donné sa recette et je l’ai publié. Comme il fallait lui donner un nom, je l’ai appelé ragoût d’abats puisque c’est la réalité.
    Dorénavant chacun saura qu’il s’agit du fameux Pâté de Fougères qui fut servi par Vatel au Château de Chantilly pour le repas de l’avènement du Roi Louis XV où fut dégusté également la fameuse crème chantilly qui porte d’ailleurs son nom.
    C’est Vauban inspecteur, architecte venu vérifier les fortifications des villes bretonnes qui s’arrêtant à Fougères découvrit ce monument gustatif. Il en ramena à Paris et le fit goûter à Vatel qui fit récupérer la recette et le fit cuisiner pour le repas d’avènement de Louis XV. Mets Royal pour évènement Royal.
    Merci de nous avoir permis de raconter l’histoire de ce plat.
    Que d’autres en profitent pour partager avec nous cette histoire que je raconterai sur radio Territoria dans les semaines à venir.

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez notre politique de confidentialité des données personnelles, à lire ici .

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.