Recette Préparation des coprins chevelus (champignons)

Conseils du Chef pour la Préparation des coprins chevelus (champignons)

Le coprin chevelu est un champignon qui peut se consommer cru ou cuit. Cependant la fragilité de sa chair mérite quelques recommandations.
Les champignons (et le coprin chevelu en particulier) ont pour propriété de pouvoir absorber les métaux lourds. Ne les récoltez donc pas dans des endroits fortement pollués (abords de routes très fréquentées…).
Ne récoltez que les spécimens encore fermés et bien blancs. Sa croissance est très rapide et en quelques heures à peine les chapeaux s’ouvrent, les lames rosissent puis noircissent à partir du bord du chapeau pour finalement se transformer en espèce d’encre noire. Dès que les lames commencent à rosir, il faut s’abstenir de consommer le champignon qui peut s’avérer toxique.
Seul le chapeau du coprin chevelu est comestible. Le pied trop fibreux est à éliminer.
Le coprin chevelu doit impérativement être consommé le jour de sa cueillette (peut s’avérer toxique sinon). Aucune technique de conservation n’est actuellement connue et fiable pour ce champignon. Ainsi vous vous abstiendrez de tenter de le congeler (cru ou cuit), le faire sécher, le stériliser…
De même, vous ne réchaufferez pas un plat de coprins chevelus. S’il vous en reste, jetez-les.


1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (5 votes, moyenne: 3,00 sur 5)
Pour laisser un vote, pas besoin de vous connecter, mais vous acceptez un cookie (durée 1 an) sur votre appareil.
Pour en savoir plus sur notre politique de confidentialité des données, c'est ici

Type de plat : Plat
Type de cuisine : Cuisine européenne
Temps Total : 15 minutes
Calories : Basse
Auteur : Pierre Marchesseau
Temps de préparation : 15 minutes
Pour 6 Personne(s)
Difficulté : Moyenne
Budget :

Ingrédients de la recette Préparation des coprins chevelus (champignons)

– coprins chevelus

Retrouvez notre sélection de produits des terroirs sur Zechef.com

Préparation de la recette Préparation des coprins chevelus (champignons)

Le coprin chevelu juste cueillis peut se consommer cru, en salade avec une vinaigrette mariant ail, oignons, ou fines herbes suivant votre préférence et même, accompagné d’oeuf façon mimosa.
Si vous le préférez cuit, en raison de sa fragilité, le saisir rapidement dans une matière grasse bien chaude, à peine 5 minutes.
Ensuite, plusieurs accomodation sont possibles :
– lorsqu’il est encore sur le feu, ajoutez un peu de crème liquide, le jus d’un demi citron, sel et poivre puis , hors du feu, un jaune d’oeuf. Servez parsemé de persil.
– ou vous préférez plus simplement avec une persillade (beurre à l’ail et persil), servis en entrée sur des toasts, ou en accompagnement d’une viande blanche, principalement les escalopes de poulet.

Lorsque ce sont de petits coprins, vous pouvez les paner, trempez-les dans de l’oeuf battu puis dans de la chapelure, et faites-les frire rapidement.

Plus étonnant en dessert : Coupés en rondelles et frits rapidement dans un bain d’huile (Ne les laissez pas brunir). Egouttez et saupoudrez de cannelle et de sucre.

Les coprins chevelus conviennent aussi pour faire des potages, associés à un un ragoût, en sauce pour le gibier, ou encore simplement dans une omelette.

(photo par Nino Barbieri – Licence CC BY 2.5)


*Les quantités sont toujours données à titre approximatif et pour un nombre précis, elles dépendent du nombre de personnes en plus ou en moins, de la grandeur des plats utilisés et du goût de chacun.



2 réponses sur “Préparation des coprins chevelus (champignons)”

  1. Super trouvaile aujourd’hui. Cela dit, en retirant chaque individu qui présente du rosé ou du gris à la coupe, eh bien… il ne reste pas grand chose à manger.
    Ma question : Si l’on découpe proprement le peu de base qui grise légèrement, peut-on consommer la partie supérieure qui est complètement blanche?
    Bon appétit en tous cas 🙂

    1. Bonjour et bienvenu.
      Le coprin est un champignon fragile qui devient rapidement toxique.
      Il convient de prendre des précautions et ne pas jouer avec sa santé.
      Si la base commence à être grise, le champignon a déjà commencé à ‘virer’, ne vous y risquez pas, même s’il est dommage de jeter la plus grande quantité de la cueillette.
      Bonne journée

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez notre politique de confidentialité des données personnelles, à lire ici .

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.